Série de mesures en faveur des familles démunies

Par - 13 Jan 2018

26229674_2066641156684694_1778661497330434890_n

Alors que Beji Caid Essebsi annoncera demain, semble-t-il, à la Cité Ettadhamen une série de mesures de circonstance en raison des troubles que le pays a connu et suite à la réunion des signataires du pacte de Carthage, Youssef Chahed a présidé ce samedi 13 janvier, un conseil ministériel pour décider d’une série de mesures sociales dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté et d’intégration sociale à l’horizon 2020.
Présenté par le ministre des affaires sociales, le système « paix sociales » se fonde sur trois axes :
* La garantie d’un salaire minimum fixe pour les familles pauvres
* La garantie d’une couverture sanitaire pour tous les tunisiens
* L’aide pour l’obtention d’un logement décent
Le démarrage de la mise en oeuvre de cette stratégie  se fera à travers :
1- L’augmentation de 100MD du budget alloué  aux indemnités des familles défavorisées qui permettrait une augmentation de 20% de l’indemnité accordée à chaque famille démunie et l’attribution d’une pension de retraite minima de pas moins de 180 dinars par mois
2- Doublement de  de l’indemnité décidée au profit des enfants handicapés des familles démunies
3- Élargissement de la protection sanitaire afin de faire bénéficier  les chômeurs de la gratuité des soins à travers des cartes attribuées par le ministère des affaires sociales jusqu’à ce qu’ils trouvent un emploi
4- Création d’un fonds de garantie des crédits logement au profit de ceux qui ne bénéficient pas de revenus fixes qui sont au nombre d’un demi million environ pour garantir un logement décent pour chaque famille.
Un programme ambitieux, reste à mobiliser les moyens financiers pour sa mise en oeuvre

Partager: