Paris : la grosse casse du Ritz

Par - 11 Jan 2018
Le Ritz, Plave Vendôme
Le Ritz, Plave Vendôme

L’inventaire est encore en cours, mais une première estimation faisait état de «plus de 4 millions d’euros» de bijoux et montres de luxe dérobés mercredi soir dans le mythique hôtel de luxe de la place Vendôme, où se concentrent de célèbres joailleries et horlogers de luxe.

 Une partie du butin du spectaculaire braquage au Ritz a été retrouvée lors de l’interpellation de trois malfaiteurs restés bloqués dans le palace parisien tandis que deux de leurs complices restaient activement recherchés ce jeudi.
Mercredi vers 18h30, trois hommes cagoulés et gantés pénètrent dans l’hôtel par l’arrière du bâtiment, rue Cambon. Munis de haches et d’armes de poing, ils brisent les vitrines et font main basse sur des bijoux et montres de luxe exposés.
Lorsqu’ils cherchent à prendre la fuite en faisant le chemin inverse, ils se heurtent toutefois à des portes bloquées. «Évidemment dans ce genre d’établissement, il y a un système de sécurité et d’alarme», souligne une source policière.
Les trois hommes jettent alors des sacs par la fenêtre à deux complices qui attendent dehors.
Un des complices prend la fuite en voiture, un autre en moto. Ce dernier perdra une sacoche contenant une autre partie du butin avant de disparaître, prenant la rue Cambon à contresens et renversant un passant. Jeudi, la voiture a été retrouvée dans le département du Val d’Oise, au nord de la capitale, a-t-on appris de source proche de l’enquête.
Pendant ce temps, une patrouille de police qui se trouve place Vendôme entend l’appel généralisé envoyé aux forces de l’ordre. En moins de cinq minutes, ils arrivent sur place et interpellent les trois braqueurs présumés dans l’hôtel.
Il s’agit de trois hommes «qui approchent la trentaine», selon une source policière. Originaires de la région parisienne, «ils sont bien connus des services de police pour des vols avec arme, violences, recels», ajoute cette source.

Partager: