L’Afrique au centre de la stratégie de l’UIB

Par - 18 Jan 2018

btob2

C’était en grandes pompes que la deuxième édition de la Société Générale Africa Business Network by UIB a été organisée mercredi 17 janvier 2018 par l’UIB, dans un hôtel à Gammarth. C’était l’occasion pour les responsables marchés-entreprises des 17 filiales du groupe Société Générale en Afrique de se rencontrer et d’échanger expériences et idées. Mondher Ghazali, directeur général de l’UIB, Yann De Nanteuil, directeur-adjoint de la région Afrique de la Société Générale, et Clément Gillet, économiste au sein du groupe Société Générale, étaient présents lors de ce grand rendez-vous BtoB.

« Une banque différente et proche de ses clients »

Mondher Ghazali, directeur général de l'UIB
Mondher Ghazali, directeur général de l’UIB

« Notre vision est fondée sur la proximité, et ce en tant qu’acteur responsable et engagé auprès des entreprises », a commencé par dire Mondher Ghazali, directeur général de l’UIB, qui est revenu sur les grands succès réalisés par la banque en 2017. Une année ponctuée, souligne-t-il, par la stratégie de différenciation de la banque et de rapprochement avec les clients. « Nous avons ouvert deux nouveaux centres d’affaires afin de garantir une meilleure proximité avec les clients. L’UIB, en 2017, a développé de nouvelles offres de services et elle a fait en sorte de renforcer la coopération avec les organismes multilatéraux », a-t-il déclaré.
Le directeur général a assuré que ces mêmes engagements seront respectés en 2018. « Nous poursuivrons notre stratégie de différenciation afin d’être la banque relationnelle de référence », a-t-il ajouté. Mondher Ghazali considère que c’est l’Afrique qui a réuni les participants à cet événement d’envergure. « Nous souhaitons renforcer l’accompagnement des clients. En 2017, plus de 30 dossiers de financement ont été concrétisés. C’était à l’issue des Rencontres Africa, organisées à Tunis en octobre 2017. Nous sommes là pour entretenir cette dynamique et pour donner vie à nos projets », a encore assuré le directeur général de l’UIB.

« La Tunisie, un pays clé en Afrique« 

Yann De Nanteuil, directeur-adjoint de la région Afrique de la Société Générale
Yann De Nanteuil, directeur-adjoint de la région Afrique de la Société Générale

De son côté, Yann De Nanteuil, directeur-adjoint de la région Afrique de la Société Générale, a souligné l’importance de l’Afrique pour la banque française. « C’est un pôle de croissance », a-t-il déclaré pour qualifier le continent. Le directeur-adjoint a souligné que le large réseau de la banque en Afrique traduit la volonté de l’institution d’y rester et de s’y développer. « Notre objectif, dans les 5 prochaines années, est d’aider les pays africains à réaliser une croissance économique de 8% par an. La stratégie de la Société Générale consiste à développer l’économie des pays dans lesquels elle est implantée », a-t-il assuré. Il s’agit, poursuit-il, de l’ancrage territorial qui permet à la banque d’être plus efficace et d’avoir une meilleure connaissance du marché local. « La Société Générale croit en l’Afrique. D’ailleurs, dans plusieurs de ses implantations africaines, le capital est ouvert aux investisseurs nationaux », a-t-il encore ajouté.
La Tunisie, dans ce contexte, est au centre de la stratégie africaine de l’UIB, selon Yann De Nanteuil. « L’UIB est tout d’abord une banque tunisienne. Elle représente un poids conséquent du chiffre d’affaires de la direction Afrique de la Société Générale », a-t-il assuré. La banque française, souligne le directeur-adjoint de la région Afrique, croit en la Tunisie et, notamment, en la capacité de la Tunisie à contribuer à la croissance du continent africain. « C’est un pays clé », a-t-il encore dit.

M.F.K

Les rencontres BtoB dans une ambiance détendue.
Les rencontres BtoB dans une ambiance détendue.

btob1

Partager: