Pour la Gauche, la sécurité de Hamma Hammami est menacée

Par - 12 Jan 2018

hamma-secu

Pour les forces de la Gauche, l’histoire se répète avec ses leaders qui sont menacés d’un point de vue sécuritaire. « Les dirigeants du Front Populaire et du parti des Travailleurs font l’objet d’une diabolisation, parfois même d’appels au meurtre. Une situation similaire à celles des deux martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi », c’est ce qui a été écrit dans un communiqué rendu public ce vendredi 12 janvier 2018 par Ettayar Chaabi (Courant populaire).
Le communiqué a été publié suite à l’incendie qui s’est déclaré dans le local du parti des Travailleurs à Siliana, soit la région d’origine de Hamma Hammami, porte-parole du Front Populaire. Cet acte, selon Ettayar Echaabi, est plus que criminel. Il s’agit, selon le parti, d’une menace terroriste visant tous les militants du Front Populaire et toutes ses composantes politiques. Le Chef du gouvernement, Youssef Chahed, est totalement responsable de ce qui arrive au Front Populaire, selon le communiqué.
Rappelons que c’est Jilani Hammami, dirigeant au sein du Front Populaire, qui a donné l’alerte sur le feu qui a été mis au siège du Front à Siliana, la nuit du jeudi 11 janvier 2018.

Partager: