« Fech Nestanew » : des jeunes dénonçant la hausse des prix arrêtés à Sousse

tag-1

La campagne « Fech Nestanew » – qu’attendons-nous – se poursuit en Tunisie. À Sousse, 4 jeunes activistes ont été arrêtés par les unités sécuritaires pour avoir distribué des tracts appelant à manifester le vendredi 12 janvier 2018. Parmi ces 4 activistes, figure une jeune femme atteinte d’une maladie grave. Ils étaient également les auteurs de plusieurs graffitis peints sur les murs de plusieurs quartiers à Sousse. La jeune femme malade se trouve, selon ses camarades, dans un état grave. D’ailleurs, elle devra se rendre à un rendez-vous médical lundi 8 janvier 2018.
Rappelons que la campagne Fech Nestanew a été lancée le 4 janvier 2018 par des groupes de jeunes, dont plusieurs issus de l’Union Générale des étudiants tunisiens (UGET). Un appel à manifester a été lancé pour le vendredi 12 janvier 2018 devant le siège du gouvernorat de Tunis. « Certains partis de l’opposition, à l’instar du Front Populaire, nous ont soutenus, au même titre que des députés indépendants », a déclaré précédemment l’un des activistes à Réalités Online, qui a précisé que la principale revendication consiste à suspendre les mesures engagées dans le cadre de la loi de Finances 2018.

À lire aussi :
Tunis : des jeunes arrêtés pour des tags dénonçant la hausse des prix

Lire aussi
commentaires
Loading...