Corruption :  22 hommes d’affaires assignés à résidence et 33 fonctionnaires arrêtés

Par - 22 Jan 2018

corruption-tunisie

Vingt-deux hommes d’affaires sont assignés à résidence et 33 fonctionnaires publics ont été arrêtés, depuis le déclenchement en mai 2017 de la guerre contre la corruption.    » Le montant des amendes prévues pour les diverses contraventions s’élève à 3600 millions de dinars « , selon le bilan de la campagne de lutte contre la corruption dressé par le gouvernement de Youssef Chahed qui a pris pour crédo « La lutte contre la corruption ».
Après avoir porté les dossiers de 22 hommes d’affaires devant la justice, le pôle judiciaire économique et financier a émis 11 mandats de dépôt contre des fonctionnaires publics et placé les autres (22) en garde à vue et engagé des poursuites à leur encontre pour blanchiment d’argent et crimes douaniers et de change.   Selon les mêmes données recueillies par l’agence TAP, la valeur des marchandises saisies dans le cadre de cette campagne s’élève à 20 millions de dinars, alors que le montant des droits compromis ou éludés représente environ 119 millions de dinars.   Quant aux infractions de change, elles totalisent un montant de 315 millions de dinars.
D’après les mêmes données, les 33 fonctionnaires publics englobent 5 fonctionnaires du ministère de la Santé, un directeur adjoint à l’un des ministères, 3 directeurs du ministère du Commerce, deux directeurs du ministère des Finances, deux fonctionnaires du ministère des Affaires locales et de l’environnement et 16 fonctionnaires du ministère de l’Intérieur.

 

Partager: