250.000 comptes bancaires piratés en Tunisie

Par - 17 Jan 2018

piratage

Un article publié dans le journal « Al Chourouk » dans son édition de ce mercredi 17 janvier 2018 a dévoilé les dessus d’un plan terroriste visant à pirater la banque centrale ainsi que des groupes économiques.
Selon « Al Chourouk » plusieurs sociétés tunisiennes et étrangères sont ciblées par ce plan terroriste. Dans ce contexte, le journal a levé le voile sur les dessous d’une enquête autour de 25 hommes d’affaires et propriétaire de magasins, dans la capitale et certaines régions, accusés de constitution d’alliance dans le but de cambrioler des biens financiers, d’arnaquer des sociétés, de pirater des comptes bancaires et des cartes de crédit et de blanchir de l’argent.
Ces derniers préparaient un plan pour pirater le système de la banque centrale. Un des accusés a avoué qu’il avait trouvé un moyen qui lui permettrait de pirater le système de la BCT et d’accéder aux données qui y sont emmagasinées et pouvoir ainsi détourner leurs comptes bancaires et les voler.
L’accusé, âgé de 26 ans et originaire de Ben Arous était impliqué en 2016 dans une affaire de terrorisme. Ce dernier, piratait les systèmes des plus puissantes sociétés tunisiennes au bénéfice de groupes terroristes.
L’unité nationale de lutte contre le terrorisme a pu savoir comment ce jeune garçon piratait les cartes bancaires internationales. Au début, il créait un site fictif puis envoyait des emails aux propriétaires des comptes bancaires les informant de la fermeture de leur compte ICloud. Une fois, ils cliquent dessus, le jeune homme recevait toutes les données nécessaires pour accéder à leurs cartes de crédit et leurs comptes bancaires … Il change ensuite les mots de passe et profite du moment pour acheter des produits et matériels nécessaires pour les groupes terroristes.
Voyant leur stratégie fonctionner, les têtes de ce réseau de piratage ont décidé de créer une société spécialisée dans le piratage des cartes bancaires qu’ils ont baptisée « Liya Deal ».
En apparence cette société donnait l’air de vendre des produits tunisiens mais en réalité elle cambriolait les comptes bancaires des clients de banques tunisiennes et étrangères.
Cette société se trouvait aux Berges du Lac et regroupait plusieurs autres sociétés commerciales impliquées dans cette affaire de cambriolage et de piratage.
Parmi ces sociétés « Al Chourouk » cite  une société à Radés qui a reçu 40% de bénéfices des opérations de vols. Il s’agit de la société « Wahouse » qui a reçu 16 mille dinars sous prétexte qu’elle allait acheter des espaces de stockage virtuels Une autre société , « Tunisia » qui a détourné plusieurs comptes bancaires vers son propre compte, la société « It Show » qui a obtenu 20% de bénéfices des opérations de piratages …
« Liya Deal » a pu pirater 250 mille comptes.
Des mandats de dépôt ont été émis à l’encontre de tous ceux qui ont été impliqués dans ces opérations de piratage et de cambriolage.

Ibtissem Zakia Ben Abdallah

Partager: