Viande de volailles : Samir Taïeb promet une baisse des prix

Par - 10 Déc 2017
Samir Taïeb, ministre de l'Agriculture, de la Pêche et des ressources Hydrauliques.
Samir Taïeb, ministre de l’Agriculture, de la Pêche et des ressources Hydrauliques.

Avoisinant les 7 TND le kilogramme, le prix de la viande de volailles a atteint en Tunisie des sommets ces dernières semaines, ce qui a obligé une bonne partie des citoyens à boycotter le produit pour pousser à la baisse des prix. S’exprimant ce dimanche 10 décembre 2017 en marge de sa visite à Bizerte, Samir Taïeb, ministre de l’Agriculture, de la Pêche et des ressources hydrauliques, a assuré que les prix du kilogramme de volaille « sera revu à la baisse dans les prochains jours ». « Nous coordonnerons avec le ministère du Commerce pour faire face à la hausse des prix », a-t-il ajouté.
Rappelons que le ministre s’est déclaré défavorable au boycott des volailles par le citoyen. La hausse des prix, soulignons-le, a également indigné les vendeurs eux-mêmes qui n’ont eu de cesse de rappeller que la tendance haussière ne dépendait pas d’eux. Les responsables seraient des lobbys et des requins qui contrôlent le marché, selon les affirmations du président de la Chambre Nationale des vendeurs de volailles en détails, Ibrahim Nefzaoui. « C’est le groupement professionnel commun des volailles et des lapins qui est responsable de la montée des prix », a-t-il assuré sur Mosaïque FM le 8 décembre 2017.

Sur le même sujet
Hausse du prix des volailles : les vendeurs eux aussi indignés

Partager: