Samir Taïeb dit non à l’appel au boycott du poulet

Par - 07 Déc 2017
Samir Taïeb, ministre de l'Agriculture, de la Pêche et des ressources Hydrauliques.
Samir Taïeb, ministre de l’Agriculture, de la Pêche et des ressources Hydrauliques.

Face à la montée vertigineuse du prix au kilo du poulet, plusieurs citoyens ont appelé au boycott du produit afin de faire pression et de provoquer une baisse des prix. Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche et des Ressources Hydrauliques, Samir Taïeb, a réagi ce jeudi 7 décembre 2017 à cet appel. « Le poulet est un refuge pour chaque tunisien en cas de difficulté », a-t-il déclaré sur Shems FM en marge de sa participation à un hommage rendu aux médias ayant contribué à la réussite du dernier salon de l’agriculture.
Le ministre a exprimé son refus de cet appel au boycott, assurant que tous les efforts sont déployés pour faire baisser les prix. « Il existe un circuit tentaculaire entre le producteur et le consommateur. C’est ce circuit qu’il faut défaire », a-t-il encore ajouté.

Partager: