7 ans après, Kaïs Ben Ali nie être impliqué dans les incidents de Ouardanine

kais-ben-ali

Dans une déclaration accordée au journal Al-chourouk, Kaïs Ben Ali, neveu de l’ancien président de la République Zine Al Abidine Ben Ali, a nié être impliqué dans les incidents de Ouardanine qui avaient fait quatre martyrs et plusieurs blessés, durant la nuit du 15 au 16 janvier 2011.
Il a dans ce contexte assuré qu’il n’était pas cette nuit-là dans la région de Ouardanine. “Durant cette période j’étais dans un autre endroit, je ne suis pas allé dans cette région et je suis étonné de ces accusations et rumeurs. Au tribunal j’avais été interrogé en tant que témoin et non pas en tant qu’accusé. Tout ce qui avait été dit à mon encontre n’a aucun fondement et il y a des habitants de la région de Ouardanine qui avaient témoigné en ma faveur et prouvé mon innocence”.
Rappelons que les familles des martyrs avaient porté une plainte en 2011 auprès du juge d’instruction du tribunal de première instance de Sousse contre Zine El Abidine Ben Ali, son neveu Kaïs Ben Ali et son épouse Leïla Trabelsi, pour complot contre la sûreté intérieure de l’Etat ainsi que pour incitation au meurtre et pillage.
D’après eux, leurs enfants ont été tués par les balles des agents de l’ordre qui avaient tenté cette nuit-là d’exfiltrer Kaïs Ben Ali.

Lire aussi
commentaires
Loading...