Les véhicules « surchargés » de bagages sont de nouveau les bienvenus

Par - 14 Nov 2017

 

tanit

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre des affaires sociales en charge du dossier de l’émigration et des tunisiens à l’étranger, Adel Jarboui, a reçu lundi 13 novembre 2017 au siège du ministère, le président directeur général de l’office de la Marine Marchande et des Ports (OMMP), Sami Battikh.  La rencontre a porté sur la décision prise récemment par l’office interdisant l’embarquement à bord des navires de véhicules équipés de porte-bagages.
D’après Adel Jarboui, il a été décidé à l’issue de cette rencontre d’annuler cette décision et de continuer à appliquer les mesures en vigueur et ce en vue de garantir aux tunisiens vivant à l’étranger un retour au pays dans les meilleures conditions.

tanit
Rappelons que l’OMMP avait annoncé dans un communiqué publié le 5 novembre dernier que les autorités compétentes, en cas de constatation d’un véhicule de ce type, seront obligées de saisir les affaires installées sur le porte-bagages pour les ré-embarquer à bord du bateau.
Le même communiqué avait noté que cette mesure qui s’inscrit,  dans le cadre de l’article 15 du code des ports vise à préserver la sécurité des voyageurs.

Lire aussi: Port de la Goulette : oubliés les véhicules équipés de porte-bagages

Partager: