Le ministère des affaires religieuses redevable de 19 milliards à la STEG

Par - 14 Nov 2017

ministere

Au cours de son audition lundi 13 novembre par la commission des droits et des libertés au sein de l’ARP, le ministre des affaires religieuses, Ahmed Adhoum a affirmé que le budget de son ministère prévu par le projet de loi des finances 2018, ne dépasse pas les 11 milliards alors que son département doit au moins 18.5 milliards rien qu’à la STEG. Dans le même contexte, il a indiqué  que le ministère n’a pas besoin de construire de nouvelles mosquées dans toutes les régions du pays, en raison des difficultés matérielles. Chaque mosquée coûte cher étant donné les frais d’entretien les dépenses et les salaires des imams. Il a souligné que les primes accordées aux cadres des mosquées sont estimées à 61 500 mille  de dinars, soit 75% du budget du ministère pour 2018. Le ministre a également indiqué que la loi organisant les mosquées doit être révisée sans tomber dans la répression, surtout qu’il n’y a pas de normes fixant le travail des imams. A cet égard, il a exprimé son soutien à la liberté des imams dans le choix des thèmes des prêches à condition de respecter les principes religieux et constitutionnels.

Partager: