Les fêtes de divorce… une nouvelle mode qui débarque en Tunisie

Par - 21 Nov 2017

fete-divorce

Après les soirées dites d’enterrement de vie de jeune fille ou, c’est une nouvelle mode qui débarque en Tunisie. Les soirées de célébration de divorces. Plusieurs hommes et jeunes femmes tunisiennes ont commencé à rompre avec les traditions qui font du divorce un tabou. Ce dernier est désormais un événement qui se fète comme le mariage, les fiançailles et la naissance d’un nouveau né. Des publications montrant des photos de gâteaux conçus spécialement pour célébrer le divorce ont envahi ces derniers mois les réseaux sociaux.
Une dernière publication d’une jeune femme ayant divorcé récemment a déjà fait le tour du web quelques heures après sa publication. La  jeune femme a publié un post Facebook en hommage à son père qui l’a soutenue dans ces circonstances « assez difficiles » et qui l’a encouragée à demander le divorce.
« Aujourd’hui c’est le meilleur jour de ma vie. Heureusement que mon très cher papa soit à coté de moi dans tous les moments de ma vie. Il m’a donné toute sa vie et m’a fait renaître. C’est grâce à lui que j’ai su aujourd’hui faire la différence entre mes amis et mes ennemis. Mon cher papa, je t’aime beaucoup. Tu es ma vie. Encore merci pour le bracelet qui tu m’a offert et pour tout <3 , » lit-on dans ledit post.

olf

 

 

Il est à noter que le post Facebook a été accompagné de plusieurs autres photos montrant un gâteau sur lequel est mentionnée « La fête du divorce« . Une soirée barbecue a été même organisée à l’occasion de l’annonce de son divorce.
Rappelons que d’après les nouvelles statistiques élaborées par le ministère de la justice, les tribunaux de Tunisie ont tranché dans 14.982 affaires de divorce intentées durant l’année judiciaire 2014-2015, soit 1248 cas de divorce par mois et 41 divorces par jour. Des chiffres alarmants qui font état d’un cas de divorce toutes les 20 minutes.

divorce-4

divorce

Lire aussi: Tunisie:
 Un divorce toutes les 20 minutes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager: