Une écrivaine franco-tunisienne accuse Tarik Ramadan de viol

Par - 21 Oct 2017

tarik

L’écrivaine et militante féministe, Henda Ayari a déposé une plainte vendredi 20 octobre au Parquet de Rouen contre le théologien et islamologue controversé Tarik Ramadan, pour viol et agressions sexuelles. Dans un post publié sur sa page facebook, l’ancienne salafiste, devenue laïque a fait savoir qu’elle était  victime  de « quelque chose de très grave il y a plusieurs années « . La présidente de l’association « Libératrices » avait en réalité dénoncé ce viol en 2016, dans un livre intitulé « J’ai décidé d’être libre ». Pourtant, elle n’avait pas révélé le nom de son agresseur à cause de « menaces de sa part« .  « Mais aujourd’hui je ne peux plus garder ce secret trop lourd à porter, il est temps pour moi de dire la vérité… C’est très dur mais je me sens soulagée, j’ai ressenti le besoin de parler aussi pour toutes les autres victimes, J’espère vraiment que d’autres femmes victimes, comme moi, oseront parler, et dénoncer ce gourou pervers qui utilise la religion pour manipuler les femmes !« , a déclaré l’écrivaine sur le réseau social Facebook. « Je m’apprête à traverser une grosse tempête mais je ne compte plus me taire ni faire marche arrière au nom de toutes les femmes victimes ! « , a-t-elle poursuivi. Tariq Ramadan ne s’est pas exprimé dans les médias et n’avait pas réagi sur les réseaux sociaux vendredi soir. Ce petit-fils du fondateur de la confrérie égyptienne islamiste des Frères musulmans, âgé de 55 ans, est professeur d’études islamiques contemporaines à l’université d’Oxford (Grande-Bretagne). Relativement populaire auprès d’une partie des fidèles musulmans, il est aussi très contesté, notamment dans les milieux laïques, qui voient en lui une des figures emblématiques de l’Islam politique.

ayari

ayari2

ayari3

Partager: