Soutien au programme mondial d’assistance alimentaire d’urgence en Libye

Par - 24 Oct 2017

pepsico-1
PepsiCo, le géant mondial de l’agroalimentaire et son embouteilleur, African Bottling Operations, ont contribué à hauteur de 250.000 dollars américains au programme alimentaire mondial des Nations Unies (WFP) pour fournir une aide aux milliers de Libyens qui font face à l’insécurité alimentaire.
«Nous voulons apporter notre contribution pour alléger la situation des personnes dans le besoin en Libye et dans le monde. PepsiCo se concentre sur son plan stratégique «Performance with Purpose», qui prévoit une croissance durable sur le long tout en laissant un impact positif sur la société et l’environnement», a déclaré Omar Farid, président de PepsiCo Moyen-Orient et Afrique du Nord. «PepsiCo s’est associé au Programme alimentaire mondial des Nations Unies depuis près d’une décennie. Cela représente une composante essentielle de notre engagement à aider les communautés dans le besoin. Un travail considérable qui peut encore être fait pour apporter un soutien plus important à ceux qui en ont besoin et, comme dans notre participation à la Coalition mondiale pour les interventions d’urgence, nous encourageons tout le monde à élargir le soutien pour mettre fin à la faim dans le monde.»
«Plus d’un million de personnes ont un besoin urgent d’aide humanitaire en Libye», a déclaré Wagdi Othman, Directeur de la WFP en Libye. «Avec la hausse de l’insécurité alimentaire, les gens doivent souvent recourir à des repas tronqués, à retirer leurs enfants de l’école ou à réduire leurs frais de santé. Cette contribution temporaire de PepsiCo et de son partenaire, African Bottling Operations, est une étape essentielle pour atténuer l’aggravation des pénuries alimentaires touchant de nombreuses familles vulnérables.»
WFP utilisera le don humanitaire de PepsiCo et African Bottling Operations pour fournir des rations alimentaires à plus de 17 000 personnes en Libye. Chaque ration est suffisante pour une famille de cinq personnes avec son approvisionnement en riz, pâtes, farine de blé, piqures, huile végétale, sucre et tomate.
En 2017, WFP prévoit d’aider 175.000 Libyens affectés par l’insécurité alimentaire. La priorité est accordée aux familles les plus vulnérables, en particulier les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays, les rapatriés et les réfugiés, ainsi que les ménages de mères célibataires sans emploi.

Partager: