Carnet de voyage: Indonésie : jusqu’au bout du rêve

Par notre envoyée spéciale en Indonésie :
Hajer Ben Hassen

Un voyage à l’île indonésienne de Java restera, à jamais, gravé dans vos souvenirs tellement c’était magique. L’architecture des temples et des différents autres monuments Bouddhistes qui y règnent, le contact chaleureux avec la population souriante et accueillante, la beauté des hautes montagnes volcaniques, la verdure de ses forêts tropicales et le charme de ses lacs et rivières ensorcelleront votre âme.
Magique fut l’aventure pour l’envoyée spéciale de Réalités, invitée au cours du mois de juillet dernier dans le cadre d’un voyage FamTrip, organisé et sponsorisé par l’ambassade indonésienne en Tunisie. Sept autres médias tunisiens (Presse écrite, presse électronique, et presse audiovisuelle) ont pris part à ce voyage qui a duré 10 jours (du 11 juillet au 21 juillet 2016).
Accompagnés de deux cadres diplomatiques relevant de l’ambassade indonésienne et de deux guides touristiques, les journalistes ont profité de l’occasion, pour parcourir différents endroits de cette île qui s’étale sur plus de 1000 km, pour une superficie totale de 128 300 km².
Plusieurs visites de terrain ont été donc entamées par la délégation médiatique dans plusieurs parcs d’attraction, sites touristiques et archéologiques, usines et institutions médiatiques afin de découvrir un nouveau monde et une nouvelle civilisation qu’on ne voyait qu’à la télé.

mont-bromo-1
Le volcan de Bromo, situé dans l’est de Java, à environ cent kilomètres au sud de Surabaya, est un des volcans les plus populaires d’Indonésie. Il culmine à 2 329 mètres d’altitude.

Java : l’île des paradoxes où le danger et la beauté ne font qu’un !
« L’île de Java est l’île la plus merveilleuse au monde mais aussi la plus dangereuse ». C’est ainsi que cet endroit fut décrit par Dady M. le guide touristique qui nous accompagnait, pour expliquer le cadre géographique exceptionnel de son île natale. Il a affirmé que la géographie de l’Indonésie est dominée par les volcans dont le Kelud et le Merapi, considérés comme étant les volcans les plus dangereux et les plus actifs de l’Indonésie et qui sont situés sur l’île de Java. Ces deux volcans qui sont entrés en éruption des dizaines de fois, sont responsables de la mort de milliers de personnes dans la région.
Il a toutefois précisé que les javanais ont du mal à s’éloigner de leurs villes natales. Il a rappelé que des dizaines de personnes, habitant dans les alentours du volcan de Mirapi, avaient trouvé la mort lors de la dernière éruption volcanique en 2006 rien que pour avoir refusé d’être évacuées par les autorités. « L’ordre d’évacuation qui avait été lancé par les autorités, avait été plutôt respecté par les femmes, les enfants et les personnes âgées. Les hommes avaient préféré rester pour s’occuper de leurs champs ou de leurs bêtes. » a-t-il avoué ajoutant « d’habitude, les agriculteurs javanais choisissent de s’installer aux abords des volcans où le sol n’est pas comme les autres et où les champs sont d’une fertilité miraculeuse.
Ceci est dû aux projections volcaniques. En effet, à chaque éruption, des petits bris de verre riches en minéraux jaillissent et se répandent sur le sol. Ces minéraux constituent une source «nourricière» pour les plantes, ce qui rend les terres très fertiles.
Outre ses répercussions positives sur la production agricole de l’Indonésie, les volcans et leurs abords représentent également un marché assez important pour les habitants de l’ile de Java. En effet, les javanais font de tout et de n’importe quoi un gagne pain. On les retrouve un peu partout aux abords des volcans pour vendre des objets et des aliments aux centaines de touristes qui se rendent quotidiennement dans les zones volcaniques pour découvrir les histoires tragiques vécues par les habitants et pour voir de près les restes d’animaux et des maisons ayant été détruits lors des éruptions volcaniques.

Quand les volcans font de Java une destination touristique incontournable
D’une beauté époustouflante, les volcans de l’île de Java ont une emprise magique sur tous ceux qui les visitent, et leur beauté a tendance à leur faire oublier l’effet dévastateur de ces merveilles de la nature.
En effet, l’ile de Java est considérée comme étant l’une des meilleures destinations volcaniques au monde grâce à ses 123 volcans.
Les visiteurs de cette île, dont notamment les amoureux de la nature, ne pourront pas rater l’occasion de visiter de près des sites éruptifs spectaculaires et d’assister en direct à une activité volcanique qui représente la férocité fascinante de la nature.
Les représentants de médias tunisiens ont eu la chance, dans le cadre de leur voyage, d’assister à l’une des activités volcaniques les plus spectaculaires au monde, celle du fameux volcan de Bromo. Ayant quitté l’hôtel à 00h00, les journalistes ont dû monter en véhicule tout-terrain pendant 3 heures pour pouvoir atteindre le sommet du Mont Penanjakan avant 4h (heure locale) afin d’admirer la splendeur du site au lever du soleil sur le Bromo. Ce lever de soleil a été considéré par les journalistes, notamment par les centaines de touristes qui étaient également présentes ce jour-là, comme l’une des plus belles expériences qui pouvait leur arriver.
« Assister à une éruption volcanique, en toute sécurité, ne peut être qu’une expérience inoubliable qu’il faut vivre au moins une fois dans sa vie» confiait à Réalités Marieke J, une touriste belge, pendant qu’elle se prenait en selfie devant le volcan de Bromo.

borobudur
Le temple de Borobudur, le plus grand monument bouddhique du monde. Datant des VIIIe et IXe siècles, ce temple est situé dans le centre de Java

La diversité culturelle, une richesse touristique
Si les plages turquoises font de ce pays un endroit paradisiaque, ce vaste archipel se caractérise aussi par une très grande diversité culturelle et cela constitue un axe majeur du secteur touristique. En effet, cette richesse culturelle est représentée par les milliers de temples qui jalonnent sur ce territoire magique.
Dans le cadre de notre voyage, nous avons été donc invités à visiter le fameux temple de Borobudur, situé sur une colline fertile, au nord-ouest de Yogyakarta (Java). Les journalistes ont été impressionnés par ce monument bouddhiste gigantesque (123 m de largeur et 34,50 m de hauteur) bâti aux alentours de l’an 800 et dont la construction a nécessité environs 75 ans de travail. Les visiteurs du temple ont voyagé dans le temps en parcourant les neuf terrasses et les quatre immenses escaliers du « parc » de Borobudur avant d’atteindre la dernière terrasse où l’on aperçoit un paysage impressionnant qui incarne parfaitement la majesté du lieu.
Dans une déclaration accordée à Réalités, Dady. M, guide touristique, a affirmé que le monument, qui figure sur la liste du patrimoine mondial, est devenu le monument le plus visité en Indonésie durant le 20e siècle. Il est visité, quotidiennement, par des milliers de touristes de différentes nationalités. Il a toutefois mentionné qu’environ 80% des visiteurs de ce lieu sont de nationalité indonésienne.
« Le plus gros contributeur au tourisme indonésien est en fait le tourisme intérieur. L’Etat s’est lancé dans une politique de promotion du tourisme intérieur, vu que ce dernier représente un marché assez important » a-t-il ajouté.

Java : l’île la plus peuplée et la plus organisée au monde !
La première chose qui attire l’attention du visiteur, c’est le dynamisme ahurissant qui caractérise cette île. En effet, on risque de ne jamais voir une route vide dans cette île. Il n’y a que les voitures et les scooters qui sillonnent les rues du matin au soir. Cela est très logique, avec plus de 140 millions d’habitants (60 % de la population indonésienne), l’île de Java est considérée comme l’île la plus peuplée du monde. Ceci dit, avec ses quelques 140 millions de personnes, ses voitures et ses motos, on tombe rapidement sous le charme de la propreté et de la verdure qui caractérisent les rues de cette île, mais aussi la discipline de ses conducteurs et de ses piétons. Ceci semble bizarre mais, les javanais sont, peut être, ceux qui respectent le plus le code de la route sur cette planète.
A bord des jeeps, les journalistes se sont dirigées vers la cave de Goa Pindul à Gunung Kidul, Yogyakarta, pour vivre une expérience totalement différente. Il s’agit d’une aventure qui combine le rafting et la spéléologie. Les visiteurs de cette cave, à bord de petits bateaux gonflables, munis de casques, de gilets de sauvetage et de chaussures en caoutchouc, traversent, au bout d’environ une heure, une rivière souterraine de presque 350 mètres de long.
Cette rivière est composée de 2 zones, à savoir la zone obscure et la zone de lumière. Dans la zone obscure, on peut voir, à l’aide des lampes de poche, la peinture abstraite de l’eau, le cristal de roche, et les moonmilk qui se sont formés naturellement tout au long des milliers d’années sur les murs de la grotte.
On peut également voir les chauves-souris survolant follement la cave après avoir été perturbés par l’éclairage artificiel émanant des lampes de poche des guides. Sur le chemin, le guide a partagé une histoire sur cette cave. La légende dit que si une femme lave son visage avec les moonmilk qui embellissent les lieux, elle va devenir plus belle et plus charmante. L’homme, il obtiendra quant à lui une plus grande vitalité sexuelle en touchant une stalactite particulière en forme de l’appareil génital masculin, qui est appelé Batu Perkasa.

rafting
La fameuse rivière Pekalen, considérée comme l’une des plus longues rivières en Asie du Sud-Est d’une longueur de 29 km

Java ou le goût de l’aventure
Avec un air frais, le fameux Mount Kaliburu a reçu un après-midi, comme tous les jours, ses visiteurs qui sont venus nombreux pour profiter d’un paysage paradisiaque et pour se soulager après une longue journée fatigante et surtout après un voyage épuisant d›une demi-heure vers la montagne, à bord des jeeps.
Les visiteurs du Mont Kaliburu n’ont pas raté l’occasion pour se prendre en photo sur la fameuse planche de bois installée soigneusement dans un endroit précis en face du séduisant lac entouré par des centaines d’arbres de pins.
Après une longue journée pluvieuse, on s’est dirigé vers la fameuse rivière Pekalen, considérée comme l’une des plus longues rivières en Asie du Sud-Est avec une longueur de 29 km, soit l’endroit excellent pour entamer une inoubliable aventure de rafting. Certains se sont abstenus de participer à cette aventure estimant qu’elle est trop dangereuse vu les conditions climatiques instables en cette journée. D’autres, courageux, ont dit oui pour une balade en toute liberté, une aventure qui n’est pas sans risques pour explorer le monde des rivières et vivre une expérience unique qui restera gravée dans les esprits toute une vie. Les paysages paradisiaques que vous rencontrez tout au long de la rivière vont vous laisser sans doute bouche bée.
Le charme des paysages naturels et autres que nous avons découverts en Indonésie dépasse ce que nous imaginions de même que ce que nous avions précédemment vu sur les photos et à la télé.
La qualité des hôtels et des restaurants est unique, sans compter la propreté des lieux et des rues. Grâce à leur accueil chaleureux un peu partout sur l’île, de Jakarta à Surabaya passant par Yogyakarta et Malang, la population nous a fait vivre un mélange de cultures asiatiques exceptionnelles. Sur cette île, on a déjà découvert des dizaines de particularités notables et uniques en matière d’architecture, de cuisine et d’activités touristiques qui diffèrent d’une ville à une autre et d’une localité à une autre. Il faudrait sûrement plus d’un reportage pour pouvoir vous raconter tout ce que nous avons vécu de beau dans ce grand pays.

Lire aussi
commentaires
Loading...