Deux agents de l’ordre morts à cause de l’absence de sang dans les hopitaux.

Human blood in storage
Human blood in storage
Human blood in storage

De source directe, il s’avère que deux agents de l’ordre blessés sommairement mais perdant beaucoup de sang n’ont pas pu être sauvés à cause de l’absence de sang dans les hôpitaux de Ben Gardene. Etonnant lorsqu’on sait que des « Conseils ministériels restreins sont organisés et médiatisés à l’extrême pour dire que « tout est prévu ».
Comment se fait-il qu’en pleine guerre, les zones à risque ne jouissent pas d’une attention particulière dans des domaines aussi importants que la santé de nos agents de l’ordre?

Lire aussi
commentaires
Loading...