Utilisation des cartes d’identité de personnes décédées pour falsifier les résultats, l’ISIE dément

téléchargement (1)


Dans un communiqué rendu public ce mardi 23 décembre 2014 , l’instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a démenti les informations circulant sur les réseaux sociaux selon lesquelles les cartes d’identité nationale de personnes âgées et « potentiellement décédées » enregistrées sur les listes d’électeurs ont été utilisé lors du scutin présidentielle pour falsifier les résultats au profit de l'un des deux candidats. 


L’ISIE a publié, dans le même communiqué,  la liste de tous les numéros de CIN, qui sont au nombre de 30, faisant l’objet de la polémique en question.

Il s’agit de personnes inscrites dans les bases de l’ISIE depuis l’élections législatives de 23 octobre 2011 mentionnant que ces personnes ne sont pas décédées comme l’accuse-t-on sur la toile.

 

L'ISIE a également rappelé que lors des opérations d'inscription sur les listes électorales, uniquement les cartes d'identité nationale  et passeports  ont été acceptés en précisant que les l'utilisation de cartes d’identité nationaliste ainsi que les autres documents ont été refusés .

L'ISIE a noté que la dernière mise à jour de la situation civile des personnes inscrites sur les listes électorales a été faite le 26 Août, 2014.

 

1907339_732917456786062_3048995047416403646_n 10428473_732917453452729_7806782351041306266_n

Lire aussi
commentaires
Loading...