SIDA : situation rassurante en Tunisie mais le combat continue

images
La Tunisie allait répondre de manière "beaucoup plus agressive" face à la menace du virus VIH ou Sida pour éviter d’éventuels cas de contamination a promis le représentant du programme national de lutte contre le sida et les maladies sexuellement transmissibles (MST), Mondher Béjaoui.
« Jusqu’à présent, la situation est rassurante en Tunisie mais le combat doit continuer » a-t-il ajouté lundi dans une déclaration à Réalités Online en marge  d’une manifestation de sensibilisation et de dépistage du Sida organisée à la gare ferroviaire Barcelone à Tunis à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA.
Béjaoui a indiqué que le Programme national de lutte contre le sida et les maladies sexuellement transmissibles (MST) assure aussi l’assistance sociale et psychologique aux porteurs du VIH ainsi qu’à leurs familles.
« Quelque 260 nouveaux cas de MST ont été détectés jusqu'au 31 octobre 2014 en Tunisie précisant que les contaminés  sont principalement des jeunes âgés entre 25 et 39 ans.
S’agissant de modes de transmission, a-t-il avancé, les relations hétérosexuelles figurent en première place avec 44%, suivies des drogues injectables (21%), les relations homosexuelles (4,9%) et la transmission mère enfant (4%). 
Selon une étude qui chiffre à près de 8478 tests, les "découvertes de séropositivité" en 2014 s’établissent à 40 avec une "forte augmentation" chez les homosexuels.
Le nombre de patients actuellement en tri-thérapie est de l'ordre de 632 cas, a rappelé la coordinatrice du programme national de lutte contre le sida et les maladies sexuellement transmissibles (MST), Hayet Hamdouni.


Depuis la découverte de cette épidémie en Tunisie, 2008 cas ont été enregistrés alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que le nombre réel des malades serait le double d’autant que plusieurs patients ignorent leur contamination.


La manifestation  de sensibilisation célébrée sous le slogan "Combler l'écart" a été marquée par la participation d’un grand nombre d’organisations et associations en l’occurrence,  le Croissant Rouge, les Scouts Tunisiens, l’Office national de la famille et de la population, la direction de la médecine scolaire et universitaire et l’organisation nationale de la jeunesse scolaire, outre les associations actives dans le domaine de la lutte contre le sida et les maladies sexuellement transmissibles. 

 


S.M

Lire aussi
commentaires
Loading...