Présidentielle : BCE remercie Bourguiba et mise sur les jeunes

10486364_10204028822334091_4791691191716248664_n

Dimanche 2 novembre 2014, Beji Caïd Essebsi, président et candidat de Nidaa Tounes dans la course au palais de Carthage, a entamé sa campagne présidentielle avec un meeting populaire devant le mausolée de Bourguiba à Monastir.

«Nous tenons ce grand meeting, aujourd’hui, devant le mausolée du combattant suprême, Habib Bourguiba. L’homme qui a sacrifié sa jeunesse, sa santé et sa liberté pour mettre terme au colonialisme et libérer la femme d’une grave déficience intellectuelle» a, ainsi, indiqué BCE dans son allocution adressé à ses sympathisants.

Le candidat de Nidaa Tounes à la présidentielle a tenu à évoquer et remercier le président Habib Bourguiba pour «ces exploits», avant de préciser que les tunisiens doivent poursuivre le travail et aller de l’avant.

Beji Caïd Essebsi a précisé que le projet qu’il mène ne verra le jour que grâce aux jeunes, femmes et hommes, qui porteront ensuite le flambeau. «La priorité est d'assurer aux jeunes une formation de qualité pour qu'ils puissent, ensuite, porter le flambeau, continuer ce que nous avons entamé et veiller à la pérennité de l'Etat» a-t-il affirmé.

Par ailleurs, Béji Caïd Essebsi a promis d’œuvrer à la restauration du prestige de l’Etat tout en appelant les tunisiens à la solidarité et à l’union pour que le pays parvienne à surpasser la situation «médiocre» qu’il traverse.

Toujours selon BCE, les candidats à la présidentielle devraient oublier leur appartenance partisane pour se présenter comme symbole de l'union nationale et éliminer toute tentative d’exclusion de certaines parties en dépit des différends. «L’intérêt de la Tunisie passe avant tout le monde et toutes les parties doivent cohabiter» a-t-il renchérit. 

H.M

Lire aussi
commentaires
Loading...