Législatives: Une offre électorale conduisant au maintien de l’importance des votes non utiles

 

Les votes non utiles sont ceux qui sont exprimés valablement par des électeurs, mais ne concourent aucunement à l’attribution de sièges. Le chiffre de 2011 avait choqué à l’époque. En effet, 1.290.293 votes sont partis à la trappe et n’ont pas servi à faire gagner un siège à l’ANC. Pour situer la valeur de ces votes perdus, il suffit de rappeler que le parti majoritaire avait obtenu 1.501.320 voix.

En 2014, la dispersion des voix suite à la multitude des listes candidates a presque conduit au même résultat, avec un total de 853.253 se répartissant comme suit :

 

Nombre

%

Allemagne

4345

59,05

Tozeur

15383

41,32

Kasserine

41211

39,55

Gafsa

38447

36,95

Sidi Bouzid

39222

35,37

Zaghouan

18024

34,82

Nabeul 1

47767

32,39

Jendouba

29600

30,62

Béja

23739

29,88

Kairouan

36599

29,69

Siliana

16603

29,25

Italie

1993

28,01

France 2

8563

27,76

Sfax 1

37169

27,13

Amériques

4219

27,01

Pays arabes

3238

26,93

Tataouine

9368

26,91

Manouba

30201

26,75

Gabès

29725

25,62

France 1

9836

25,21

Nabeul 2

29253

24,96

Bizerte

37161

24,07

Kef

17377

23,99

Sfax 2

44189

23,89

Médenine

26939

21,55

Tunis 2

43014

20,54

Tunis 1

34269

20,39

Ariana

35416

20,12

Mahdia

21314

19,24

Ben Arous

40757

18,85

Kébili

10431

18,76

Monastir

32307

17,62

Sousse

35574

16,94

Total

853253

27,94

 

 

Les votes non utiles des deux échéances se présentent comme suit et démontrent que le rapport a baissé de 12 % mais reste quand même assez élevé pour un taux de participation en baisse :

 

2011

2014

Nombre de voix

1.290.293

853.253

Pourcentage

36,05

27,94

 

Le plus grand nombre arithmétique de votes non utiles a été obtenu à Kasserine, avec 47.767 et l’Italie présente le plus petit nombre de votes non utiles, avec 1.993 voix.

 

Par contre en pourcentage les chiffres démontrent que Sousse a été la circonscription où les électeurs ont le moins perdu leur voix. L’Allemagne ne peut être prise en considération dans cette analyse car c’est la seule circonscription où le mode de scrutin équivaut à de l’uninominal et ainsi les votes donnés à tous les candidats à part celui qui est passé sont perdus. Par contre Tozeur obtient la palme des votes non utiles, avec 41,32 % des voix. Les circonscriptions du sud-ouest et du centre-ouest totalisent des pourcentages très élevés à l’image de Tozeur, Kasserine, Gafsa et Sidi Bouzid. Ces chiffres se justifient par la prolifération dans ces circonscriptions des listes candidates indépendantes qui n’ont pas assez de poids pour passer et font perdre des voix aux électeurs.

 

C.G

Lire aussi
commentaires
Loading...