La France veut coopérer avec la Tunisie en matière de sécurité

téléchargement (5)
 La France veut engager une "coopération" plus étroite avec la Tunisie pour combattre « les groupes terroristes"  dans les foyers de tension a déclaré samedi le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.
"La France est prête à accélérer le rythme de coopération et à aider les autorités tunisiennes", qui ont formulé des demandes "de formation, conseil et équipement" pour sécuriser les frontières, a-t-il ajouté à l’issue de son entretien avec le chef du gouvernement provisoire Mehdi Jomaa.
Cazeneuve a souligné la détermination de son pays à coopérer en matière d’échange de renseignements sur le terrorisme et de prévention des risques associés à la conjoncture générale dans la région, caractérisée par la prolifération des éléments djihadistes dans les foyers de tension.
 "Nous devons appuyer tous les efforts des autorités Tunisiennes pour que nous puissions lutter contre le terrorisme", a-t-il affirmé, estimant que les groupes terroristes installés dans le sud et le centre de la Tunisie étaient très probablement à l'origine de la plupart des attaques dans le pays. "C'est le plus probable", a-t-il dit.
Et d’ajouter : il y a une expertise que la France peut apporter à la Tunisie", a-t-il dit, rappelant également les efforts consentis par l'Union européenne destinés à aider au contrôle des frontières et la lutte contre le phénomène du terrorisme qui guette désarmais le pays.
Le ministre français de l’intérieur a par ailleurs saisi l’occasion pour saluer les pas franchis par la Tunisie sur la voie de la démocratie se félicitant de l’organisation des élections législatives dans un climat de transparence.
« Le processus démocratique en Tunisie a été caractérisé par une transition fluide et équilibrée » s’est-il réjoui.
Le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, est arrivé ce  lundi 10 novembre à Tunis pour une visite de travail. Cette visite, initialement prévue le vendredi 31 octobre dernier a été reportée suite à des incidents survenus en France. Elle doit en effet intensifier la coopération bilatérale notamment dans le domaine sécuritaire. 


                                                                                                S.M

Lire aussi
commentaires
Loading...