Deux mois de prison contre un citoyen ayant traité Marzouki de « Tartour »

 

téléchargement (1)

 

Le tribunal de première instance de Tunis a condamné ce vendredi 07 novembre 2014 un citoyen tunisien à 2 mois de prison avec sursis pour avoir traité le président de la république Moncef Marzouki de "Tartour".
A noter que ce citoyen avait été condamné en première instance en mois d'aout 2014 à 16 mois de prison ferme. 
A rappeler que le citoyen en question s’était adressé aux gardes du palais présidentiel  en disant : « Où est votre tartour ? Il est encore ici ? ». 

 

 

H.B.H

Lire aussi
commentaires
Loading...