Un électeur à l’étranger interdit de voter à cause d’une faute de frappe

téléchargement (1)

Un tunisien résident au Royaume-Uni a été interdit d’exercer son devoir électoral, vendredi 24 octobre 2014, à Londres alors que son nom figure sur la base de données de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Eléctions, accessible sur le site officielle de l'ISIE. 

La cheffe du bureau de vote à Londres, Chema Triki, a expliqué cette  interdiction , dans un fichier portant le sceau de l’IRIE et sa signature, par le fait que le citoyen en question n’était pas inscrit dans le registre électoral envoyé par l’ISIE.
Cette décision était prise après consultation avec l’ISIE,  a précisé Chema Triki.

 

BN18192ISIE-londres

H.B.H

Lire aussi
commentaires
Loading...