M.Nabli appelle à se débarrasser de quelques candidatures à l’élection présidentielle

1979646_747961731963435_4934650823316257130_n

 

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue ce jeudi 30 octobre 2014 à Tunis, Mustapha Kamel Nabli, candidat indépendant à l’élection présidentielle 2014, a félicité le peuple tunisien  pour le bon déroulement du processus électoral ainsi que pour le "bon choix" qu’il a fait lors des élections législatives.


"Le peuple tunisien a su définir une scène politique plus au moins équilibrée", a affirmé le candidat à l’élection présidentielle, "il n’a pas donné la majorité absolue des suffrages pour  un seul parti, en effet, on ne voit pas une différence énorme entre les  deux premières forces politiques, Nidaa Tounes et Ennahdha,  ce qui nous évitera  l’autocratie où un seul régime politique détient le pouvoir" , a-t-il expliqué. 

 

Quant à l’élection présidentielle, Mustapha Kamel Nabli a affirmé que le grand nombre des candidats à l’élection, soit 27 candidats, va compliquer la mission des électeurs  et disperser leurs choix. "Ce n’est pas facile pour un électeur de choisir un seul candidat parmi une liste sur laquelle figurent  27 candidats",  a-t-il ajouté. 


A cet égard,  l’ancien gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, a appelé les différents partis politiques à s’unir afin de trouver un accord sur un candidat commun à l’élection  Présidentielle, compétent et ayant de l’expérience. 


"Il serait préférable de limiter le nombre de candidats à l’élection présidentielle, et de se débarrasser de quelques dossiers de candidatures qui n’ont pas de chances réelles de remporter les élections, en se basant sur l’expérience et sur la compétence , afin d'avoir un nombre de candidats raisonnable et respectable", a ajouté M . Nabli.

 

H.B.H

Lire aussi
commentaires
Loading...