Législatives : L’ATIDE révèle des dépassements

téléchargement (1)

Dans un communiqué rendu public, ce jeudi 23 octobre 2014, l’association tunisienne pour l’intégrité et la démocratie des élections (ATIDE) a affirmé l’existence de nombreuses infractions au niveau de l’ISIE et de la campagne électorale.

L’ATIDE précise que les principales observations relevées font état de problèmes organisationnels et structurels de l’ISIE et des IRIE. « Une absence de transparence de l’ISIE illustrée par le défaut de publications des procès-verbaux des délibérations de l’ISIE depuis le 14 mai 2104 et le refus de l’audit externe du système informatique de l’agrégation des résultats» selon le communiqué.

Outre l’existence de beaucoup de doublons et beaucoup de citoyens enregistrés ne retrouvent toujours pas leurs noms dans les listes d’électeurs, l’ATIDE a exprimé ses doutes quant à l’indépendance et la neutralité des membres de plusieurs IRIE et des directeurs exécutifs régionaux, en particulier des IRIE à l’étranger (France, Italie, Allemagne, Canada) ainsi que les membres de certains bureaux de vote.

La non-conformité de la procédure de déplacement des urnes et leur sécurisation dans les circonscriptions à l’étranger a été signalée par l’ATIDE. L’ATIDE attire l’attention sur

Par ailleurs, des observateurs de l’ATIDE ont relevé une présence insuffisante des agents contrôleurs des IRIE sur terrain et l’absence de dispositifs sérieux pour notifier les infractions allant des affichages illégaux aux réunions non autorisées ou encore à l’arrachage des listes et les dépenses importantes engagées dans un nombre de manifestations, en rapport avec la campagne électorale. 

I.A

Lire aussi
commentaires
Loading...