Bizerte vote: peu de participation des jeunes et des dépassements dans les rangs des observateurs

 

 

téléchargement

L’opération électorale a démarré dans les différents bureaux de vote dans le gouvernorat de Bizerte à l’heure exacte, les conditions générales sont bonnes, aucun dépassement de la part des membres de l’ISIE n’a été signalé, a indiqué Mourad Ben  Slema le président de l’instance  régionale indépendante pour les élections à Bizerte. 


«Un seul retard a été enregistré dans l’accréditation des observateurs dans l’un des bureaux de vote à Bizerte, » a précisé  le président de l’IRIE dans la région.


M .Ben Slema a indiqué que plusieurs  dépassements ont été détectés dans les rangs des observateurs notamment ceux représentant les listes législatives candidates aux élections. 


« En réalité, leur fonction se limite dans les bureaux, ils n’ont pas le droit de rester dans les cours,  et surtout d’interroger les électeurs, c’est strictement interdit, et pourtant plusieurs dépassements de ce genre ont été enregistrés. » a ajouté M.Ben Slema.

 

Il est à noter qu’une importante présence d’observateurs locaux et étrangers, a été enregistrée, dont le nombre  atteint parfois 8 personnes dans un seul bureau de vote.


A Bizerte, dans les différents bureaux de vote de l’école primaire rue d’Espagne, le  taux de participation a dépassé les  50% jusqu'à 14h, sur un ensemble de 574  électeurs inscrits sur la liste de chaque bureau,  environ 400 ont déjà voté.

 
Le  taux de participation dans le bureau de vote réservé à la tranche des jeunes  semble être  faible, « jusqu’à 14h, seulement 146 sur un ensemble de 574 électeurs ont déjà voté. »  a indiqué Ayaub Ayed, le chef du bureau de vote num 8 au sein de l’école rue d’Espagne à Bizerte.


Devant l’un des bureaux de vote, Mohamed Nouira, 58 ans,  un électeur, assis  sur une chaise semble être très fatigué mais aussi super stressé ; « ça fait au minimum une heure que je fais la queue , j’attends mon tour,  je suis venu le matin à 8h, il y  avait beaucoup de gens, et je suis malade, donc  je me suis dis je rentre chez moi et je reviens tout à l’heure,  mais hélas , quand  je suis revenu,  j’été surpris par une queue beaucoup plus longue que la précédente » a-t-il affirmé.

 
« Je suis inscrit dans ce bureau, dommage que je ne peux pas voter dans les autres bureaux, ils sont beaucoup moins bondés que celui-ci, je ne sais pas pourquoi ? C’est peu être manque d’organisation… », a  ajouté Mohamed Nouira.


Awatef  Iskhab, cheffe du bureau de vote réservé aux personnes âgées a affirmé que le taux de participation au sein de son bureau est très  satisfaisant, « jusqu’à  13h, 342 sur un ensemble de 574 électeurs ont déjà  voté. » a-t-elle précisé.


« Il a eu quelques différends entre les électeurs qui font la queue devant le bureau, cela est dû à leur grand nombre,  en plus, les personnes âgées  passent plus de temps dans le bureau de vote que les autres, ils ne savent pas toujours quoi faire, notamment les cas exceptionnels  tels que les handicapés et les analphabètes,  ces derniers  demandent une attention particulière afin d'exercer leur droit de vote comme tous les tunisiens » , a ajouté Awatef Iskhab .

Dans la cour de l'école, plusieurs personnes se sont rassemblées autour  des conseillers de l’ISIE,  elles se demandent comment font elles pour  voter ? Leurs noms figurent bel et bien sur la base de données  de l’ISIE , mais elles ont été interdites de voter par les agents de l’ISIE ; leurs noms n’existent pas sur les listes éléctorales envoyés aux bureaux par l'ISIE. 


« Je me suis inscrit en 2011, j’avais voté dans l’un des bureaux de l’école préparatoire de Bizerte, Hassen Nouri, en juillet 2014 je me  suis réinscrit depuis mon téléphone portable via le service  SMS , j’ai reçu un message de confirmation de mon inscription , ce matin, je me suis dirigé vers l’école pour voter, j’été surpris , ils m’ont interdit de voter, mon nom n’existe pas sur la liste des électeurs, je ne sais pas quoi faire, je veux voter, vraiment . »  a affirmé Taher Bejaoui . 

Taher Bejaoui, n’été pas le seul à ne pas trouver son nom sur la liste des électeurs, en effet, Mourad Ben  Slema , le président de l’instance  régionale indépendante pour les élections à Bizerte, a indiqué que  certains électeurs sont venus se plaindre  à l’IRIE, ils ont été interdits de voter alors que leurs noms figurent sur la base de données de l’ISIE accessible sur le site web de l’ISIE. 


« La cause serait peut être une faute de frappe », a indiqué M.Ben  Slema.

Il est à rappeler que dans la circonscription de Bizerte, le bulletin de vote des listes candidates aux élections législatives compte 46 listes.

 

H.B.H

 

Lire aussi
commentaires
Loading...