Farhat Horchani : Le candidat aux législatives a aussi le droit de se présenter à la présidentielle

images

Les candidats aux élections législatives ont aussi le droit de se porter candidats à l’élection présidentielle a déclaré le professeur de droit public, Farhat Horchani.

«  Il n’existe  pas un texte de loi clair qui  interdit à un candidat aux législatives de se présenter à la présidentielle », a-t-il ajouté dans une déclaration à Réalités Online en allusion à la candidature de l’homme d’affaires Mohamed Frikha, tête de liste du mouvement Ennahdha aux législatives à Sfax 2, à l’élection présidentielle de 2014.

Le professeur de droit public a toutefois souligné que la question risque de se poser après le parachèvement du processus électoral, au cas a –t-il expliqué où le candidat aux législatives et à la présidentielle gagne, car il sera systématiquement contraint de faire un choix, a-t-il soutenu.

« Ni la nouvelle Constitution, ni la loi électorale du 26 mai 2014 ne font référence à l’interdiction de se présenter en même temps à la présidentielle et aux législatives » a-t-il insisté

 Horchani a relevé, cependant, que le dépôt de candidature, en concomitance, pour la présidentielle et les législatives, soulève des contraintes politiques puisque la candidature à la présidentielle requiert que le candidat élabore un programme présidentiel intégral à dimension nationale et internationale.

 A contrario, la présentation aux législatives ne demande que la présentation d’un programme régional ou, tout au plus, national.

La veille, le porte-parole du mouvement Ennahdha, Zied Laadhari, avait déclaré à Réalités Online, que le dépôt de candidature à la présidentielle de Mohamed Frikha est « une décision personnelle de sa part » qui « n’engage en aucun cas pas le parti ».

 « Nous soutenons uniquement la candidature de Frikha aux élections législatives en tant que tête de liste d’Ennahdha à Sfax-2 », avait affirmé  Laadhari ajoutant qu’Ennahdha annoncera, en temps opportun, le nom du candidat qu’il soutiendra à l’élection présidentielle.

                                                                                              S.M

Lire aussi
commentaires
Loading...