Deux journalistes tunisiens toujours déclarés disparus en Libye

 images

Reporters sans Frontières appelle à la libération immédiate et inconditionnelle des deux journalistes tunisiens, Sofiène Chourabi et Nadhir Ktari, disparus depuis le 8 septembre à Ajdabiya, en Libye. Arrêtés une première fois le 6 septembre par une milice de Brega, dans l’est du pays, ils ont disparu le lendemain après avoir été libérés la veille. 

Le directeur de la chaîne First TV, pour qui travaillent les deux journalistes, a déclaré à Reporters sans Frontières : «j’ai délivré un ordre de mission à Sofiène Chourabi afin qu’il puisse se rendre en Libye pour poursuivre son enquête. Sofiène est un journaliste d’investigation reconnu pour son professionnalisme.»

Lire aussi
commentaires
Loading...