Visite de John Kerry : les USA se porteront-ils garants sur le marché financier pour la Tunisie ?

kerry

 

Après l’avoir invité à Washington par téléphone, voilà que Barak Obama, envoie son Secrétaire d’État John Kerry pour remettre officiellement  l’invitation aux mains de Mehdi Jomâa. Mais John Kerry n’est pas venu uniquement pour remettre l’invitation mais aussi pour confirmer le soutien des USA à la Tunisie. Le plus important des soutiens serait économique notamment en termes de financement. Après avoir été garants une première fois pour la Tunisie, les USA étudient sérieusement la possibilité de se porter garants une deuxième fois pour permettre à notre pays d’accéder à des financements importants sur les marchés internationaux à des taux abordables et avec des maturités d’emprunt favorables. Les États-Unis ont fourni jusque-là une assistance de près de 400 millions de dollars à la Tunisie depuis 2011. La dette de la Tunisie, selon le rapport de la Banque centrale de Tunisie de 2012, envers les États-Unis est estimée, à fin 2011, au titre de la coopération bilatérale à 71,4 millions de dinars et à 225,2 millions de dinars pour ce qui est de la coopération multilatérale sur le marché financier domestique américain. Plusieurs projets  de coopération tuniso-américains sont en réalisation et seront réalisés prochainement. Dans le secteur de la santé, le programme de coopération tuniso-américain comporte la construction d’un nouveau service des urgences et d’un laboratoire à El Fawar à Kebili (500 mille dollars), d’un service de consultations externes et l’extension du service de gynécologie de l’hôpital de Dhiba, Tataouine (700 mille dollars), l’extension des services de consultations externes et le service de pédiatrie à l’hôpital de Remada, Tataouine (700 mille dollars). Le programme comporte aussi l’acquisition de 11 ambulances destinées aux gouvernorats de Gafsa, Médenine, Kébili, Tataouine (500 mille dollars). Ces ambulances ont déjà été remises à leurs bénéficiaires. Il s’agit aussi de l’acquisition d’équipements de climatisation qui ont été déjà remis au centre de traumatologie et des grands brûlés de Ben Arous (250 mille dollars). Côté éducation, le Secrétaire d’État a annoncé 10 millions de dollars d’allocation à la bourse Thomas Jefferson pour aider les étudiants tunisiens à partir étudier aux États-Unis. L’opération sera effective après confirmation par le Congrès américain. Quant au «Dialogue stratégique États-Unis – Tunisie», un processus de coopération bilatérale entre les deux pays, John Kerry a annoncé  que celui-ci sera inauguré officiellement à Washington lors de la visite de Mehdi Jomâa aux USA.

 

N.J

 

Lire aussi
commentaires
Loading...