L’association « Saveurs de mon pays » : une exquise façon de mise en valeur du patrimoine culinaire

artichaut

 

Chaque région, chaque ville et même chaque village possède ses spécialités et ses mets typiques propres. Jalousement gardées par nos ancêtres, comme un trésor familial, les recettes de ces plats spécifiques ne sont plus transmises avec la fidélité voulue et tombent souvent dans l’oubli total, et avec elles un pan de notre histoire, de notre patrimoine immatériel et de notre mémoire.

 

 
Epaule-d-agneau

Dans sa 1ère action de décembre 2012 « Saveurs de l’Ariana », Saveur de Mon Pays, a annoncé la couleur de cette association naissante. Par des rencontres, des séminaires, des dégustations ouvertes au public, l’association souhaite dynamiser le retour aux sources, faire revivre la richesse du patrimoine culinaire tunisien, le faire découvrir surtout aux plus jeunes et exciter la curiosité et les papilles en créant une synergie entre les acteurs du monde du terroir, de la gastronomie, de la culture et de l’art. Ceci étant, l’Association Saveur de mon pays n’a pas oublié nos concitoyens qui ont choisi de vivre à l’étranger, ainsi que les touristes qu’ils soient de l’étranger ou du pays.

Après la Capitale, les régions internes ont pris la part du lion, en organisant  « Saveurs de Gafsa » avec le 1er concours tuniso-algérien de Barkoukech, suivi par « Saveurs de Siliana » et sa « Chakh-choykha » suivi par « saveurs du Cap-bon » et ses divers couscous. (Il est à noter que ce concours n’est pas encore achevé). Dernièrement, l’Association a vécu des moments de pur bonheur avec « Saveurs de Tataouine » : « 3Acida, 3yche et bazine ». Ces saveurs seront prochainement clôturées par un concours national.

La gastronomie et le terroir se veulent un support d’actions et de développement social :  soutenir en apportant des solutions durables : l’auto-entrepreneuriat, la formation, la micro-entreprise, la recherche d’investisseurs, la valorisation du produit et de la région, etc. le véritable objectif de l’Association est  en fin de compte le développement des régions de la Tunisie. Un exquis défi !!

1

L’association projette durant l’année 2014, de mettre sur le marché de grande consommation, de nouveaux produits de terroir Tunisien, d’initier les régions à exposer leurs richesses. Latifa Khiari présidente de l’Association ”Saveur de mon Pays » affirme : « L’authenticité de notre savoir faire ancestral et la richesse de nos produits du terroir, sont désormais les cibles de l’Association en dehors de nos frontières. C’est la cuisine du terroir tunisien qui ira à la conquête des fines bouches curieuses des gourmets… afin de les inciter à venir et pourquoi pas les motiver à découvrir ce pays regorgeant d’histoire et de potentiels autres que le soleil, merguez et plages dorées ».

 N.A

Lire aussi
commentaires
Loading...