Positif malgré la crise

L’Assemblée Générale ordinaire annuelle de la BIAT s’est réunie le 24 juin 2013, à l’hôtel Sheraton Tunis sous la présidence de monsieur Ismaïl Mabrouk. A l’ouverture des travaux M. le Président du Conseil a rendu un hommage posthume à feu Aziz Milad membre du Conseil d’Administration de la banque pendant 30 ans et a invité les présents à observer une minute de silence à sa mémoire. L’Assemblée Générale ordinaire ratifie, conformément à l’article 20 des statuts, la nomination par le Conseil d’Administration de Monsieur Karim MILAD en tant que Membre du Conseil d’Administration, pour un mandat prenant fin à l’issue de l’Assemblée Générale Ordinaire appelée à statuer sur les comptes de l’exercice 2013. L’Assemblée Générale ordinaire des Actionnaires a décidé par ailleurs d’autoriser la Banque à transférer 54 Millions de Dinars du Poste « Réserves Facultatives » vers le Poste « Réserves Soumises à un Régime Fiscal Particulier». Et ce, dans le cadre d’une éventuelle conciliation fiscale avec le ministère des Finances concernant  les réinvestissements exonérés réalisés durant la période 2004 à 2008 et ayant fait l’objet d’un redressement fiscal.

 

 

La BIAT en chiffres 

La BIAT a consolidé sa position de Leader sur le marché, en termes de Dépôts avec une progression moyenne de 7,2% / en favorisant les catégories de dépôt les moins coûteuses.  Evolution des crédits octroyés à la Clientèle de 14,8% / an qui est en nombre de 500 000. Avec en moyenne de 10% en termes de PNB (Produit Net Bancaire) la BIAT continue d’occuper, tout au long de la période, le 1er rang des banques de la place. Quant aux créances douteuses litigieuses, elles ont baissé vers 8% en 2012 contre 10,8% en 2008. La BIAT a réussi à couvrir 66% de ces créances en 2012 contre 61% en 2008. En même temps, la BIAT a continué sa stratégie d’investissement et a ouvert  48 nouvelles agences durant la période (159 actuellement) avec un recrutement de 120 jeunes diplômés issus des zones défavorisées.  Pour continuer dans son élan d’entreprise citoyenne et de son engagement citoyen, la BIAT a créé un Fonds d’Investissement de 10 MD pour le financement de projets dans les zones de l’intérieur. Ce Bilan de résultats très satisfaisant n’est pas le fruit d’un hasard, il constitue plutôt une résultante naturelle d’un travail de longue haleine entrepris depuis 2005 visant à assurer un développement soutenu  et harmonieux de l’activité de la banque accompagné d’une  consolidation de ses assises financières et de ses fondamentaux. L’année 2012 est venue couronner de la plus belle manière cette étape de développement. En plus ces  réalisations sont conformes aux prévisions avec un bénéfice net exceptionnel  de 94,7MD en progression de 96,5% par rapport à 2011. La répartition de ce bénéfice a fait l’objet de longues discussions au niveau du Conseil d’administration. L’option finale retenue a favorisé la constitution d’un volume consistant de réserves tout en maintenant une rémunération du capital convenable. Ce choix s’inscrit dans le cadre d’un souci généralisé de consolidation des fonds propres des banques tunisiennes, eu égard au manque de visibilité quant à l’évolution du contexte National et International. Cette option de favoriser la constitution des réserves, sera adoptée dans le cadre de la répartition de bénéfices au titre des 3 prochaines années (300 MD d’ici 2015) ce qui permettra à la banque de consolider ses fonds propres sans recourir à une augmentation de capital.

 

La BIAT  à l’Horizon 2015 

La BIAT est-elle en mesure de réaliser suffisamment de bénéfices  pour pouvoir constituer ce volume escompté de réserves tout en maintenant une rémunération convenable de son capital? M. Ismaïl Mabrouk a annoncé que  la BIAT a élaboré le Plan Stratégique adéquat pour y arriver. Ce Plan baptisé Horizon 2015 a été élaboré  avec une large participation des cadres de la banque. La BIAT vise à devenir un groupe financier proche de ses clients, capable d’accompagner leur développement, y compris à l’international et être finalement une référence sur le marché de la place et à l’international. Dans ce cadre, la BIAT compte s’implanter d’ici fin 2015 hors des frontières nationales (Libye, Algérie France,…). Cette vision se traduit par une évolution moyenne de 12% et de 10% respectivement au niveau des Dépôts et des Crédits. Un Produit Net Bancaire (PNB) évoluant de 15%. 24% en moyenne du résultat net dont la répartition permettrait la constitution d’un volume consistant de réserves et la distribution d’un dividende par action allant de 2,5 à 3 dinars. Une baisse de 10 points au niveau du coefficient d’exploitation qui sera ramené à 48% l’horizon 2015. Parallèlement la BIAT, poursuivra l’extension de son réseau d’agences à 200 Points de vente (à l’horizon 2015) et achèvera dés 2014 la mise en place de son nouveau Système d’information et la construction de la 2e tranche de son Siège Social. 

 

S.K

Lire aussi
commentaires
Loading...