Une opportunité en or

En 2013, un engouement exceptionnel au marché financier. La dernière en date c’est Euro-cycles opérant dans le secteur industriel, un secteur pas trop ouvert sur le marché financier. Euro-cycles est le seul fabricant de vélos en Tunisie. Ses bicyclettes de différentes marques roulent dans les rues européennes. En effet, la production est totalement dédiée au marché européen. Créée en 1993 et employant  284 personnes, Euro-Cycles est la seule usine exportatrice du secteur en Tunisie. Elle a exporté 410.000 vélos, en 2012, dont 50% étaient destinés au marché anglais. Ses vélos sont présents par ailleurs en Irlande, Allemagne, Belgique, Italie, Grèce et Suède. Durant l’année 2011, la Tunisie a été classée cinquième fournisseur européen de vélos. L’entreprise opère également sur le marché africain en l’occurrence le Maroc, l’Algérie et la Libye. Euro-cycles compte aussi des actionnaires étrangers soient deux Français, un Italien et un Américain. Selon son directeur général adjoint, Mourad Ghazi, les raisons de la confiance des partenaires étrangers en Euro-cycles sont son délai de livraison relativement court, la diversification retardée au niveau des produits permettant à la société des rendements d’échelle croissants et une  maîtrise des charges permettant des prix concurrentiels. 

Comme toute entreprise transparente, Euro-cycles a organisée pour les journalistes et pour les intermédiaires en Bourse, une visite guidée dans ses unités de production. Basée dans la Zone industrielle de Kalâa Kébira au nord de la ville de Sousse, le groupe Euro cycles est composé de deux entités : la société Euro-cycles fabrique les vélos et  est chargée de l’achat de pièces et de leur assemblage et la société Tunindustries, spécialisée dans  la production des jantes et des cadres destinées à la production de vélos. Euro-Cycles fabrique des vélos d’entrée et de moyenne gammes en conformité avec les normes européennes en termes de sécurité et conformité. Les modèles fabriqués couvrent une large gamme allant des vélos pour enfants (16» à partir de 5 ans) jusqu’aux vélos pour adultes. La gamme inclut plusieurs catégories,  notamment des vélos de ville classique et des vélos tout-terrain. L’offre à prix ferme porte sur 907.200 actions dans le cadre d’une cession au public et d’un placement garanti de 712.800 actions au prix de 11,200 dinars l’action, soit une levée d’un montant total de 18,144 millions de dinars. La période de souscriptions aura lieu du 20 mai au 7 juin 2013. Selon Habib Assayeh, le président directeur général d’Euro-cycles « à travers cette  introduction sur le marché principal de la bourse de Tunis, nous voulons accroitre la notoriété de l’entreprise et assurer nos partenaires et fournisseurs étrangers quant à  sa pérennité et sa crédibilité », Euro-cycles a de quoi convaincre ses actionnaires potentiels. Les perspectives sont prometteuses. En effet, le marché connait une croissance très importante et des mutations considérables (supérieure à celle du marché de l’automobile). 130 millions de vélos vendus dans le monde. Un chiffre en constante croissance depuis 40 ans. La pratique se tourne de plus en plus vers le loisir et le tourisme et le vélo est le meilleur ambassadeur. Par ailleurs, le secteur évolue dans un monde de fashion. La fashion est un domaine évolutif et continuel. Aujourd’hui c’est la tendance du vélo électronique. Trois millions de vélos sont prévus pour 2016. Euro-cycles compte grignoter une part de ce marché. Des objectifs attrayants, on se demande d’ailleurs pourquoi les actionnaires veulent céder une part de l’entreprise. 

S.K.

Lire aussi
commentaires
Loading...