Sauvegarder Meublatex

M. Neji Mhiri est un véritable capitaine en industrie. Il a mis quarante ans pour créer un groupe industriel intégré autour de Meublatex composé de 18 entreprises employant 4000 personnes.

Son groupe est certes endetté mais de l’avis de tous les connaisseurs, les actifs dépassent largement les dettes et tous les échanges bancaires sont honorés.

Les trois jours de grève déclenchés par le Syndicat prenant pour prétexte entre autres revendications, le non-paiement d’une prime d’habillement avec effet rétroactif sur dix ans, ont porté préjudice au bon fonctionnement du groupe, ce qui a engendré la fermeture des usines par la Direction pour des raisons de sécurité.

Les revendications salariales doivent trouver une solution négociée et ne doivent pas être prétexte à des tentatives de déstabilisation d’un groupe industriel important ou à des manœuvres avec des arrière-pensées politiques, car les conséquences économiques et sociales risquent d’être coûteuses et graves pour tous.

Toujours est-il que les usines du groupe Meublatex ont réouvert depuis dix jours leurs portes avec le personnel qui a fait preuve de sa bonne foi et de sa volonté de travailler.

Notre pays vit des moments difficiles, nous avons besoin de stabilité sociale pour relancer la croissance et l’investissement, de rebâtir la confiance, d’attirer les investissements directs étrangers (IDE), de promouvoir l’emploi et non de déstabiliser les entreprises qui fonctionnent correctement. 

Meublatex doit être préservée de toute tentative de déstabilisation.

 

Préserver la réputation de la BH

Depuis quelque temps, la Banque de l’Habitat est l’objet de critiques malveillantes ayant pour but de dénigrer sa réputation et son image.

La Banque de l’Habitat est une institution financière solide qui a fait ses preuves depuis des décennies en matière de collecte de l’épargne et de financement du logement pour toutes les catégories de la population. Le logement étant un facteur de stabilité sociale, son rôle citoyen n’est plus à prouver.

La BH est donc un acquis national à préserver en tout état de cause et s’il y a des dossiers litigieux, il appartient à la justice de se prononcer.

Rappelons que la BH bénéficie d’un rayonnement international qui lui a permis de recevoir le prix de la meilleure banque africaine pour les crédits immobiliers.

D’ailleurs, plusieurs banques africaines s’inspirent de l’expérience de la BH pour mette en place des projets similaires.

Toujours est-il que la BH est déterminée à résister à toutes les tentatives malveillantes et à poursuivre sa mission au service de la communauté nationale.

L. H.

Lire aussi
commentaires
Loading...