Tunis: un fameux médecin à la tête d’un réseau de vol des traitements anti-cancer !

Par - 06 Sep 2017

traitements

Les unités sécuritaires relevant de l’administration régionale des recherches économiques et financières ont procédé récemment à l’arrestation d’un médecin de 44 ans et d’un pharmacien assistant à l’hôpital Aziza Othmana à Tunis, accusés d’avoir formé un réseau spécialisé dans le vol des traitements contre le cancer des hôpitaux publics, rapporte le journal Al chourouk dans son édition d’aujourd’hui mercredi 06 septembre 2017.
D’après le même quotidien qui cite des sources sécuritaires proches du dossier, un médecin célèbre est à la tête de ce réseau. Il aurait volé d’importantes quantités de traitements des maladies cancéreuses avant de les vendre à des particuliers contre des sommes exorbitantes. Le pharmacien assistant à l’hôpital Aziza Othmana s’est quant à lui, emparé des traitements des patients.
D’après les enquêtes préliminaires, le médecin est l’un des  plus connus en Tunisie. Il est spécialisé dans le traitement des maladies cancéreuses. Il a profité de son réseau de connaissance et a formé un réseau au sein des différents hôpitaux publics, spécialisé dans le vol des traitements dont le prix est généralement très élevé. Ces traitements sont ensuite vendus, après coordination entre les différents membres du réseau, notamment le médecin et le pharmacien, aux commerçants de médicaments, à des sociétés médicales ainsi qu’à des cliniques privées.
Le réseau de vol des traitements du cancer a été démantelé après l’enregistrement d’un manque important  de ce type de traitements au sein des différentes pharmacies des hôpitaux publics. Ces mêmes traitements sont disponibles dans les cliniques privées. Une enquête ouverte par les unités de l’administration régionale des recherches économiques relevant de la police judiciaire a permis de capter des communications téléphoniques entre les différents membres du réseau en question. Ces derniers, réunis dans la région d’El Manar, ont été pris en flagrant délit de vol. Ils ont été tous arrêtés. Une enquête a été ouverte pour déterminer les responsabilités. Des recherches sont toujours en cours pour arrêter d’autres membres de ce réseau.

H.B.H

Partager: