Elle refuse de nettoyer la « dawara », son mari lui casse le bras !

Par - 02 Sep 2017

o-domestic-violence-facebook

Décidément, les fêtes religieuses en Tunisie riment assez souvent avec des dépassements en tous genres ! Après l’épisode de Bizerte, où un homme a enfermé son épouse à cause d’un mouton, un autre drame familial a eu lieu ce samedi 2 septembre 2017 à Ben Arous. Un homme a cassé le bras de son épouse pour avoir refusé de nettoyer la fameuse « dawara » – entrailles du moutons -.
Selon des sources sécuritaires, la victime s’est présentée auprès du poste de police de Ben Arous pour porter plainte, munie d’un certificat médical prouvant la fracture. Elle affirme que son mari a voulu l’obliger à effectuer le traditionnel nettoyage Ô combien éprouvant, long et laborieux. Après avoir exprimé son refus, l’épouse s’est rendue dans la maison des parents de son bourreau, là où il lui a fracturé le bras.

Partager: