Le « Harak » part en vrille

Par - 23 Août 2017
harak-24052107Rien ne va plus pour le mouvement Harak Tounes Al Irada. Les jours se succèdent et les démissions s’enchaînent au sein du parti dirigé par l’ancien président provisoire, Moncef Marzouki… Et cette fois ci il s’agit d’un vrai coup dur.
Un an après sa création, Harak Tounes Al Irada se déplume jour après jour. De nombreux dirigeants et députés ont décidé de claquer la porte afin de dénoncer la stratégie suivie à l’intérieur du mouvement et le non respect de certains accords évoqués lors du premier congrès électif.
Mabrouk Hrizi, Ibrahim Ben Said, Sabri Dkhil, Zouheir Ismail, Rabii Abdi, Ghassen Marzouki et d’autres membres du comité politique se sont retirés du parti. Ils dénoncent, dans un communiqué rendu public, de nombreux abus. Notamment, certaines désignations faites pour simplement satisfaire certains leaders.
Partager: