« Drama ou Aïcha et le démon » au festival de Carthage

Par - 12 Août 2017

ibn_khaldoun_5La production théâtrale n’est pas absente de la 53ème édition du festival international de Carthage. et le théâtre romain changera mardi 15 août de registre pour accueillir la nouvelle oeuvre de Mohamed Kouka.
« Drama ou Aïcha et le démon« , puisqu’il s’agit de cette pièce, et telle que présentée par le synopsis publié par le programme du festival, s’inspire du quotidien  arabe où l’espoir se  fracasse sur la réalité des vicissitudes, la soif du pouvoir et le chaos de l’obscurantisme. Mohamed Kouka dresse  un état des lieux de notre réalité sociale qui se désintègre sous nos yeux, sous l’effet des changements brusques et profonds.
Mohamed Kouka emploie les techniques de spectacle qui confèrent  à son récit une tonalité épique,  en conformité avec le texte d’introduction à cette pièce,  écrit par Sghaier Ouled Ahmed.
Sur un texte de Moncef Ben Mrad,  une scénographie de Hafedh Khlifa et une musique de Ridha Ben Mansour, cette pièce de 90 mn réunit une pléiade de comédiens dont Ali Bennour, Slah Msaddak, Dalila Meftahi, Kamel Allaoui, Atef Ben Hassine en plus de Mohamed Kouka.

Partager: