Sofiene et Nadhir en vie: info ou intox?

Par - 17 Juil 2017

sofien-nadhir

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP dimanche 16 juillet 2017, le Président du Syndicat National des Journalistes Tunisiens, Neji Bghouri, est revenu sur les informations circulant sur certains médias selon lesquelles les deux journalistes tunisiens, Sofiene Chourabi et Nadhir Guetari, portés disparus en Libye depuis septembre 2014, seraient toujours en vie.
Neji Bghouri a exprimé ses doutes quant à la véracité de ces informations véhiculées par la chaîne libyenne 218.
Il a dans ce contexte assuré que le SNJT suit l’affaire de la disparition des deux journalistes depuis la date de leur enlèvement soit au mois septembre 2014. D’après lui, les informations qui viennent de circuler n’ont jusque-là aucun fondement. Il a ajouté que la chaîne qui vient de diffuser la nouvelle ne se base sur aucune source sécuritaire ni militaire digne de confiance.
Dans ce même ordre d’idées, le porte-parole des forces d’El Benyen Al Marsous, le colonel-major, Mohamed Ghasri, a mis en doute la crédibilité des informations diffusées par la chaîne libyenne tout en appelant cette dernière à présenter des données claires et exactes sur le lieu où se trouvent les deux journalistes afin de pouvoir les sauver.
De son coté, la mère du journaliste Nadhir Guetari, Sonia Rejeb, a déclaré que la chaîne libyenne privée « 218 TV » est digne de confiance  tout en appelant les autorités tunisiennes à réagir sérieusement en se basant sur les sources officielles que détient cette chaîne concernant l’affaire de la disparition de son fils.
Rappelons que la chaîne libyenne en question avait indiqué dimanche que les deux journalistes se trouveraient emprisonnés dans un ancien local de Mouammar Kadhafi, ancien leader libyen, entre la ville de Syrte et Béni Walid. Le local en question a été transformé en prison par les terroristes.

Partager: