Le gouverneur de Sousse serait un excellent russophone

Par - 17 Juil 2017

langue

Le discours prononcé par le gouverneur de Sousse Adel Chelioui, dans le cadre de la cérémonie de commémoration du premier anniversaire de l’attentat de Nice, tenue vendredi 14 juillet 2017, a été largement critiqué sur les réseaux sociaux. Les internautes  ont dénoncé le niveau faible en langue française dont avait fait preuve le gouverneur lors d’un événement d’envergure internationale.
D’après  des sources concordantes, Adel Chelioui, aurait trouvé des difficultés de prononciation en langue française étant donné qu’il n’est pas francophone de formation mais plutôt russophone. D’après les mêmes sources, le gouverneur de Sousse, qui est marié à une femme de nationalité russe, avait suivi son parcours universitaire en Russie. Il maîtriserait parfaitement la langue russe et la langue anglaise.
Il aurait été obligé de prononcer son discours en langue française qu’il ne pratiquait plus depuis près d’un quart de siècle, étant donné que le protocole avait exigé cela. En effet, un haut responsable américain, s’est vu à son tour obligé de prononcer son discours en langue française également.

afif-zarguia

gouverneur-sousse

Lire aussi: Le gouverneur de Sousse aurait-t-il dû prononcer son discours en arabe?

Partager: