Création d’un réseau de patronat francophone

Par - 01 Juil 2017

 

utica-francophonie-2

En visite officielle en Tunisie du 28 juin au 1er juillet 2017, la Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Michaëlle Jean a été reçue vendredi 30 juin 2017 par Ouided Bouchamaoui, la présidente de l’UTICA en présence de Hichem Elloumi, , Samir Majoul, Kaiss Sellami, et Slim  Ghorbel membres du bureau exécutif de l’UTICA   et de  Raoudha Ben Sabeur presidente de la chambre des femmes chef d’entreprise et Syrine Ben Mlouka Membre de la chambre  .
La Secrétaire Générale de l’OIF qui était accompagnée d’une importante délégation canadienne a rencontré au cours de sa visite en Tunisie le Président de la République, le Chef du gouvernement, les ministres concernés par la coopération entre l’OIF et les représentants de la société civile.
Après avoir souhaité la bienvenue à la Secrétaire Générale de l’OIF, la présidente de l’UTICA a présenté l’organisation, ses structures, sa mission, sa vision et son importante contribution au processus de transition démocratique à travers notamment le dialogue national. Elle a ensuite présenté  l’UTICA dans sa dimension régionale et internationale à travers sa  présence active dans les instances patronales mondiales et régionales. Le climat des affaires en Tunisie, la nouvelle législation sur l’investissement et les réformes engagées par la Tunisie ont également été présentés par Mme Bouchamoui à la délégation de l’OIF.

utica-francophonie-1Prenant la parole, la Secrétaire Générale de l’OIF a déclaré que la Tunisie accueillera pour le 50e anniversaire de la Francophonie, le Congrès Mondial des Professeurs de français en juillet 2020 et le Sommet de la Francophonie en novembre 2020. Elle a ajouté que l’OIF est en train de mettre en œuvre une stratégie économique afin de créer plus de synergie dans l’espace de la francophonie.
Elle a jouté qu’au cours de sa visite, elle a visité les régions de l’intérieur et c’est un choix de l’OIF a déclaré la Secrétaire Générale de l’OIF ajoutant qu’elle a été agréablement surprise par le développement des technopoles en Tunisie à l’instar du technopole de Sousse qu’elle a visité. Elle a ajouté que l’OIF est en train de déployer des incubateurs et des accélérateurs technologiques dans 13 pays africains et que l’expérience tunisienne en la matière est à retenir. L’objectif est de renforcer la capacité des jeunes à créer et réussir leurs propres projets.  Elle a appelé a ce propos à la création de liens et de maillage entre la Tunisie et  le réseau « sahel innove » des pays africains du sahel.
Au cours de cet entretien les deux parties ont également discuté l’idée de création  d’un réseau du patronat francophone et d’un réseau des chambres de commerce et d’industrie des pays francophones.

utica-francophonie-3

Partager: