Combien de daéchiens sont parmi nous ?

Par - 14 Juil 2017

daech-flagPas besoin de visiter les prisons ou d’accéder aux documents classés confidentiels au fin fond du ministère de l’Intérieur. Un petit tour dans certaines pages Facebook suffirait pour réaliser à quel point de nombreux compatriotes se nourrissent de leur haine pour mépriser les autres. Ces individus ont la parole « envenimeuse« , l’esprit aussi. Tout comme les daéchiens.

Kafon, célèbre rappeur et raggaman de la jeune génération s’est vu amputer une partie de sa jambe suite à une opération. Atteint de la maladie de Buerger, le jeune homme s’est adressé aux fumeurs. «Je vous conseille de vous éloigner de la consommation de drogue et de cannabis… Ces deux-là pourraient engendrer des problèmes de santé… Comme c’est le cas pour moi… Évitez de les consommer» a-t-il martelé.
Un conseil précieux et très apprécié sur la toile. Toutefois, et alors que les amis du rappeur se sont rendus à son chevet, ses détracteurs ont décidé de le lyncher via les réseaux sociaux. Propos injurieux, insultes, incitations à la haine, mépris, rancune … On en a vu de toutes les couleurs dans les commentaires de nombreux internautes qui se sont félicités du malheur du raggaman.
Certes, on peut critiquer Kafon, on peut ne pas être d’accord avec lui, on peut contester ses choix musicaux voire même ne pas l’apprécier, mais de là à le dénigrer de la sorte, c’est indigne et très bas. Un être humain ça se respecte… Et ces misanthropes n’ont rien à envier aux daéchiens.

Partager: