Des tensions attendues entre le gouvernement, Ennahdha et Nidaa ?

Par - 19 Juin 2017

 

hafedh-caid-essebsi-rache-ghannouchi

D’après des informations fuitées, citées par le journal Achourouk dans son édition d’aujourd’hui lundi 19 juin 2017, les deux rencontres ayant eu lieu le weekend dernier entre le président de la République Beji Caied Essebsi et deux délégations de Nidaa Tounes et Ennahdha révélerons de nouveaux détails accablants sur l’arrestation de l’homme d’affaires Chafik jarraya ainsi que sur le sort du consensus entre Ennahdha et Nidaa durant cette étape cruciale.
D’après le même quotidien qui cite des sources très bien informées, l’un des dirigeants du mouvement Nidaa Tounes aurait réussi à collecter d’importantes données sur les coulisses de la campagne anti-corruption qui vient d’être lancée par le chef du gouvernement Youssef Chahed à travers une série d’arrestations.
Ce même dirigeant aurait fourni ces informations au chef du mouvement Ennahdha Rached Ghannouchi qui s’est empressé à son tour de demander une audience avec le président de la République afin de le tenir au courant de ces données. Le chef de l’Etat aurait été également mis au courant de ces informations suite à la rencontre avec une délégation de Nidaa Tounes. Cette dernière était conduite par le directeur exécutif du parti Hafedh Caid Essebsi.
D’après le même quotidien, la relation qui lie actuellement le gouvernement d’union nationale et les mouvements Ennahdha et Nidaa Tounes pourrait connaitre des changements radicaux et tranchants dans les jours à venir. La présidence de la République interviendrait dans ce sens.

Partager: