Chute du dinar : l’UTICA réclame des explications

Par - 21 Avr 2017

billet-50-dinars-tunisie-recto4

Face à la dégringolade spectaculaire du dinar tunisien face à l’euro et au dollar, l’UTICA a tiré la sonnette d’alarme ce jeudi 20 avril 2017. « Un vrai danger pour l’économie tunisienne », déclare l’Union à propos de la baisse du cours de la monnaie nationale. L’organisation patronale souligne que les conséquences de la chute du dinar seront « négatives », notamment sur la compétitivité des entreprises.
L’inflation risque également d’être au rendez-vous, d’après l’UTICA, qui ajoute que le déficit budgétaire de l’État sera également affecté, sans compter le déficit commercial. Rien de plus prévisible, étant donné que la Tunisie importe principalement en dollar et en euro, ce qui, de surcroît, grignotera ses réserves en devises et risquera de déprécier davantage le dinar tunisien. Or, rappelle l’UTICA, le pays a grandement besoin d’une stabilité monétaire, étant donné que cette dernière influence la compétitivité des entreprises et contribuent à la croissance économique.
De ce fait, l’organisation patronale souligne que la politique économique de la Tunisie doit être élaborée en concertation avec toutes les parties concernées, et ce dans l’objectif de de mettre en place une vision économique claire.
L’UTICA appelle, à la fin, le gouvernement et la Banque Centrale de Tunisie (BCT) à expliquer les raisons ayant conduit à la chute spectaculaire du dinar tunisien par rapport aux dollar et l’euro. Elle appelle, également, les deux institutions à faire part des mesures qui seront prises pour stopper la dégringolade de la monnaie nationale. « La chute menace l’investissement, l’emploi et le niveau de vie du citoyen », conclut l’UTICA.

Partager: