Le bébé Azzabi de 5 mois serait adoptée par l’État français

Par - 03 Jan 2017
couple-azzabi
Mohamed Ali Azzabi et son épouse Senda (en haut), évacuation de blessés de la discothèque (en bas)
secretaire-detat-francais
Juliette Méadel, Secrétaire d’État française d’aides aux victimes

La Secrétaire d’État française d’aides aux victimes, Juliette Méadel, a annoncé que, « selon la loi en vigueur, la petite fille de 5 mois du couple Tunisien, Mohamed Ali Azzabi et sa femme Senda, morts tous deux dans l’attentat de la discothèque d’Istanbul dans la nuit du 31 décembre 2016 au 1er janvier 2017, sera adoptée par l’État français vu que la maman est Franco-Tunisienne ».
Cette loi qui fait partie de la panoplie de mesures à adopter au niveau des aides aux victimes existe en France afin d’éviter que cette petite soit livrée à elle-même.
Reste à savoir comment vont réagir les grands-parents de la petite pour s’impliquer dans l’encadrement de leur petite fille tout en lui faisant bénéficier de cette adoption et de sa naturalisation.
Il est à considérer, à priori, qu’en devenant pupille de l’État français, la petite aura tous les droits, sans que la garde ne soit retirée aux ayants droit !

(Source : La-Femme)

Partager: