La vague de froid derrière la hausse des prix

Par - 09 Jan 2017

marché

Une vague de froid a envahi la Tunisie depuis quelques jours et a été la cause de la hausse des prix de certains produits agricoles. En effet, Mohamed Ali Ferchichi, ex-responsable de la communication au ministère du Commerce, a expliqué que dans ces conditions climatiques, le travail agricole devient pénible, ainsi, les produits agricoles deviennent moins abondants au marché et les prix augmentent automatiquement.
Un coup d’œil sur les prix actuels des légumes, fruits et viandes permet de constater cette hausse: Les pommes de terre sont à 980 millimes au lieu de 800, les piments ont atteints 3 dinars et 3,800 dinars, les petits pois sont à 3,800 dinars, les tomates sont à 1,180 dinars, les artichauts rouges à 3,600 dinars et les blancs à 1,300 dinars, les haricots verts sont à 5,400 dinars, les pommes sont vendus à 3,900 dinars, les bananes à 3,300 dinars et les dattes sont actuellement à 10 dinars.
Quant aux viandes rouges, la viande d’agneau est à 22 dinars au lieu de 17 dinars, la viande de veau est à 20 dinars au lieu de 16,500 dinars. Les prix des poissons sont également en hausse, sauf la sardine qui n’a pas dépassé 3,400 dinars par kilo au lieu de 2,900 dinars et le thon étant à 5 dinars.

Partager: