Algérie: démantèlement d’une cellule dormante dirigée par un terroriste « repenti »

Par - 11 Jan 2017

14022015_algerie

La justice algérienne vient de condamner 4 terroristes âgés entre 30 et 60 ans à la prison pour appartenance à des groupes armés actifs dans la région. Les terroristes en question sont également accusés d’avoir embrigadé et recruté de jeunes hommes et d’avoir incité  ces derniers à exécuter des plans terroristes dans plusieurs villes algériennes. D’après le journal algérien Achourouk dans son édition de ce mercredi 11 janvier 2017, ces terroristes sont également impliqués dans des réseaux de trafic et  de fabrication de produits explosifs ainsi que des bombes artisanales.
Le même journal ajoute que ces terroristes, font partie d’une cellule dormante composée de 4 personnes active au niveau des différentes localités de la ville de Harrouch, au sud du gouvernorat algérien de Skikda. Ils avaient été poursuivis et contrôlés par une brigade policière spécialisée dans la lutte contre le terrorisme et ce suite à des informations des services de renseignements algériens faisant état de mouvements suspects des 4 éléments.
Cette cellule dormante est dirigée, selon la même source, par un terroriste « repenti » aux yeux de la justice algérienne.
Après une série d’enquêtes et d’opérations d’investigation qualifiées de minutieuses, les services sécuritaires sont parvenus à arrêter les 4 suspects suite à une descente dans le domicile de l’un des éléments de la cellule. Des armes, des munitions, et des produits utilisables notamment dans la fabrication de ceintures explosives et de bombes artisanales, ont été saisis dans le domicile suspect. Des documents incitant au Djihad ont été également découverts dans cette maison. Les premiers éléments de l’enquête, montrent que les terroristes étaient en train de recruter de nouveaux jeunes hommes en les incitant, à travers les différents réseaux sociaux, à prêter allégeance à leur chef, un terroriste repenti, ayant bénéficié du processus de la réconciliation nationale, après avoir passé plusieurs années derrière les barreaux.
Cette opération sécuritaire préventive et qualitative a donc fait éviter à la région un plan terroriste de grande envergure.

Partager: