Abid Briki: les fichés par la police sont concernés par les contrats de dignité

Par - 10 Jan 2017

abid

Le ministre de la Fonction Publique et de la Gouvernance, Abid Briki,  a annoncé, lors de son audition par la Commission des martyrs et blessés de la révolution de l’Assemblée des représentants du peuple, que les contrats de dignité démarreront en mars prochain, soulignant que les anciens de l’UGET fichés par la police font partie des bénéficiaires de ce contrat.
Dans ce contexte, Briki a rappelé que 125 sur les 187 personnes inscrites sur la première liste des fichés par la police ainsi que 50 sur 91 de la deuxième liste ont été intégrées dans la fonction publique, précisant que cette mesure ne concerne que ceux qui ont passé des concours de recrutement dans la fonction publique.
D’autre part, le ministre a indiqué que la problématique de ce dossier réside dans la définition d’un fiché par la police, devant être soumis aux critères de sélection, fixés par une commission composée de parlementaires, de représentants de la présidence du gouvernement et des ministères de l’Intérieur et de la Fonction publique.

Partager: