POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Marche des avocats: le bâtonnier bousculé par des policiers ?

dsc_0349

Les avocats ont organisé aujourd’hui mardi 06 décembre 2016, une marche – annoncée pour être silencieuse et pacifique, mais ce ne fut pas le cas et elle n’a pas manqué de slogans –  partie de la maison de l’avocat à la rue Bab Benat jusqu’à la place du gouvernement à la Kasbah en passant par le boulevard du 9 avril, et ce, en signe de protestation contre les mesures relatives au régime fiscal des avocats, contenues dans le projet de la loi de finances 2017.
Dans une allocution de circonstance prononcée quelques minutes avant le coup d’envoi de la marche, le bâtonnier de l’Ordre National des Avocats tunisiens, Ameur Meherzi, a affirmé que le corps des avocats est aujourd’hui la cible du pouvoir ajoutant que les avocats feront tous face à tous ceux qui essayent de marginaliser leur secteur. Il a ajouté que le métier d’avocat est aujourd’hui en deuil suite aux atteintes auxquelles il fait quotidiennement face. Il a dans ce contexte indiqué que la marche sera silencieuses et sans le brassard blanc en signe de protestation contre les tentatives du pouvoir de faire taire les avocats. Il a ajouté que les mesures ayant été prises lors de l’assemblée  générale des avocats, peuvent avoir de mauvaises répercussions sur les finances des avocats mais cela n’affectera en aucune manière leur détermination à lutter contre tous les actes de marginalisation et qu’ils ne lâcheront pas prises jusqu’à la réalisation de leurs revendications.
Selon certaines informations, pas confirmée, les agents de la police seraient intervenus pour mettre fin à la manifestation. Le bâtonnier, Ameur Mehrezi, aurait été bousculé par des policiers.

[fb_embed_post href= »/ » width= »550″/]

Lire aussi
commentaires
Loading...