L’incroyable plante qui a englouti une ville

Par - 19 Fév 2016

La plante Panicum effusum connue sous le nom de « Hairy Panic » (littéralement « la panique chevelue ») a englouti la petite ville australienne de Wangaratta.

Porté par le vent des champs à proximité, cette mauvaise herbe sèche recouvre les pelouses, bloque les portes et les fenêtres, dans certains endroits, elle peut même atteindre la hauteur d’une maison à un étage.
Les habitants locaux doivent se débarrasser de cette plante plusieurs fois par jour, mais en vain. L’herbe revient toujours en engloutissant de nouveau leurs territoires.

« Il est difficile de prendre votre voiture le matin, il faut déjà la trouver, » déplore un autre habitant de Wangaratta.

« La panique chevelue » (Panicum effusum), pousse très rapidement et on peut la trouver en Australie et en Asie du Sud-est.

Elle surprend les habitants chaque année, mais cette fois-ci ses volumes sont proches de leur record. Tout cela à cause des conditions météorologiques. Un mois de janvier humide a nourri le sol et pendant février une forte chaleur s’est instaurée, presque sans précipitations, en créant des conditions chaudes et sèches — idéales pour la plante.

panicum

 

Partager: